Terdema Ussery a été le président des Mavericks de Dallas pendant 18 longues années (de 1997 à 2015). Le dirigeant influent du championnat américain de basket est à présent dans la tourmente. Celui qui a été un potentiel candidat pour être Commissionnaire de la NBA est la cible depuis mardi d'une enquête pour harcèlement sexuel, selon article publié par Sports Illustrated.

De nombreuses employées, toutes couvertes par l'anonymat, ont témoigné des différentes tentatives d'attouchement de l'ancien dirigeant des Mavericks [VIDEO]. Ainsi deux d'entre elles affirment avoir été harcelées pendant longtemps. Il aurait aussi proposé à une autre femme qui lui avait avoué être stressée de l'embrasser afin de la détendre.

#Tederma Ussery n'est cependant pas le seul a être impliqué dans cette histoire d'harcèlement sexuel [VIDEO]. Le journaliste du site officiel de l'équipe de Dallas, Earl Sneed, est aussi accusé. Mais dans ce cas il s'agit de violences faites sur deux de ses ex-copines. Il aurait entre autre brisé le poignet de la première et l'aurait battue au point qu'elle ait des marques sur les bras et la poitrine. La seconde, qui travaillait pour les Mavericks, serait un jour arrivée au club avec le visage gonflé. Elle a d'ailleurs finit par démissionner. Avant même que l'enquête ne soit publiée, les dirigeants de la franchise texane ont tout de suite réagit en annonçant dans un communiqué avoir limogé Earl Sneed et Buddy Pittman, le responsable des ressources humaines. La Ligue, quant à elle, a décidé d'ouvrir une enquête indépendante sur ces accusations.

Le propriétaire de Dallas réagit à ces accusations d'harcèlement sexuel

#Mark Cuban, qui est le propriétaire des Mavericks de Dallas depuis 18 ans maintenant, a affirmé à Sports Illustrated qu'il ignorait tout de la situation au sein de son club : "Je ne m'en suis seulement alerté lorsque j'ai appris que vous meniez une enquête. C'est répugnant. On ne peut pas fermer les yeux là-dessus. Depuis le mouvement MeToo, je ne pourrais pas vous dire combien de fois j'ai demandé à mon directeur des ressources humaines s'il y avait des problèmes de ce genre chez nous. A chaque fois, il me répondait "non". Il n'y a pas de place aux Mavericks pour de tels comportements. Cela doit être réglé."

Cependant d'après l'une des femmes qui a témoigné contre Tederma Ussery, le propriétaire de la franchise avait parfaitement conscience du comportement de son ancien président mais aurait fermé les yeux car Ussery parvenait à faire rentrer de l'argent dans le club. Tederma Ussery a bien évidemment également réagit à cette enquête. Dans un communiqué, il annonce notamment que les accusations qui le visent sont fausses. Il oublie cependant de rappeler qu'après avoir quitté la franchise de Dallas en 2015, il a travaillé à Under Armour où il n'est pas resté très longtemps (2 mois) car il a été obligé de quitter son poste après un scandale sexuel concernant une employée qui a assuré avoir été agressée par lui dans un ascenseur.