Mercredi, le journal Sports Illustrated révélait que l'ancien président des Mavericks de Dallas, Terdema Ussery était visé par une enquête pour harcèlement sexuel. Plusieurs femmes ont témoigné anonymement des tentatives d'attouchement à leur encontre. Bien sur cette nouvelle n'a pas tardé à faire réagir. Le club de Dallas a tout de suite pris les devants, il a ainsi limogé son journaliste du site officiel de la franchise, Earl Sneed, qui est accusé d'avoir violenté deux de ses ex-petites amies, dont la deuxième travaillait au sein des Mavericks. Le club a également licencié son responsable des ressources humaines, Buddy Pittman. Le propriétaire de la franchise texane, Mark Cuban a, lui, affirmé qu'il ignorait tout de cette histoire avant d'apprendre la publication de l'article qui mettait en cause son ancien bras droit.

Ce jeudi une autre personne a pris la parole concernant ce scandale. Il s'agit de Dirk Nowitzki. Le joueur allemand [VIDEO] de 39 ans joue depuis maintenant 20 ans au sein des Mavericks de Dallas. Il a notamment gagné un titre de champion de NBA en 2011 avec eux et est entré dans l'histoire du championnat américain de basket en devenant le 6ème meilleur scoreur de la compétition. C'est donc tout naturellement qu'il s'est exprimé à propos de ce scandale qui touche son club. Dans des propos relayés par le site L'Equipe, l'Allemand explique qu'il est vraiment touché par cette histoire :"J'étais dégoûté en lisant l'article, comme tout le monde. Certaines choses m'ont vraiment choqué. Je suis déçu que cela puisse se passer dans notre franchise, dans ma franchise. C'est triste.(...) Je suis désolé pour ce qui est arrivé à certaines de ces femmes. C'est vraiment, vraiment dégoûtant. Nos pensées et nos prières accompagnent ces victimes."

Dirk Nowitzki réagit à l'affaire d'harcèlement sexuel tout comme son coach

La légende du club texan n'est pas le seul au sein de son équipe à s'être exprimé après la publication de l'article remettent en cause certains agissements de Terdema Ussery [VIDEO].

Son coach, Rick Carlisle à lui aussi pris la parole. Pour lui, il était important que cela sorte. Il a souligné le fait qu'en tant que père d'une fille de 13 ans, il était contente qu'elle sache qu'elle pouvait parler de ces choses-là. L'entraîneur de Dallas a aussi affirmé que les Mavericks tiendront bien évidemment compte des recommandations qui leur seront faites après l'enquête indépendante qui a été décidée par la Ligue.

Les Mavericks vont maintenant devoir se replonger dans le championnat et faire en sorte que ce scandale ne vienne pas trop perturber leur fin de saison.