Un Classique n'est jamais un match comme un autre, même en Coupe de France. Dimanche, le PSG a nettement dominé la première manche 3-0 face à l'OM de Dimitri Payet. Mais une ombre est venue noircir le tableau des parisiens, cette blessure [VIDEO] de Neymar. Le joueur sera, selon son père, indisponible pour une durée de six à huit semaines. De quoi le rendre déjà forfait pour le retour face au Real Madrid dans six jours.

Dimitri Payet voulait "s'occuper" de Neymar

Cette absence du Brésilien pour la rencontre la plus importante de la saison jusqu'à présent est catastrophique pour le PSG. Chahuté par les marseillais dimanche au Parc des Princes, la star parisienne s'est néanmoins blessé tout seul, en se tordant la cheville.

Un épisode malheureux mais qui interpelle à la suite de la révélation des propos de Dimitri Payet, très bavard depuis une semaine [VIDEO]. Devant les chutes exagérées de Neymar, le capitaine olympien avait prévenu l'arbitre de faire quelques chose, auquel cas l'OM "s'occupera de lui".

Des menaces qui ne sont pas du tout passées pour Thiago Silva, interrogé après la victoire de son équipe. "C'est dommage que Payet ait dit, devant l'arbitre, qu'ils voulaient lui faire mal. Ce n'est pas du foot". Avec la sortie de l'Auriverde sur civière, inutile de préciser que les paroles de l'international français ont largement agacé le vestiaire du PSG.

Payet dans le viseur des joueurs parisiens

Selon le média L'Équipe, les joueurs du Paris Saint-Germain seraient extrêmement remontés contre l'ancien maître à jouer de West Ham.

Pire, ils seraient même assez étonnés que les médias ou la Ligue ne parlent pas plus de cette affaire qu'ils estiment assez grave. L'Équipe annonce que même que certains lui réserveraient un traitement particulier. Il ne serait donc étonnant de voir Dimitri Payet être pris pour cible ce soir dans ce quart de finale de Coupe de France. Certains éléments comme Thiago Motta, qui devrait tenir sa place comme titulaire, pourraient appuyer un peu plus leurs interventions que d'habitude sur le numéro 10 marseillais.

Après les déclarations tapageuses de Rudi Garcia ("Ils ont recruté pour 400 millions, et il y en a déjà 220 millions à l'infirmerie") et d'Adil Rami ("OM-PSG, c'est un match d'hommes. ce n'était pas le cas dimanche. L'arbitre a surprotégé les joueurs") sur cette revanche, voilà une information qui pourrait un peu plus donner du piment à ce match. Réponse ce soir aux alentours des 23h au plus tôt.