Malgré des nouvelles plutôt rassurante données cette après midi, celles de ce soir ne sont pas bonnes pour le prodige brésilien du Paris Saint-Germain. En effet, selon les dernières nouvelles, Neymar aurait dû être opéré de la cheville après sa blessure face à l'Olympique de Marseille [VIDEO] lors du Clasico [VIDEO] de dimanche dernier. Ce contretemps écarterait donc le joueur pour une durée encore indéterminée.

Une participation pour la Ligue des Champions menacée

A 10 jours du 1/8 retour [VIDEO] de la Ligue des Champions, l'annonce arrive donc au moment le moins opportun. Le club de la capitale devra donc se séparer de son joueur star, recruté 222 millions d'euros.

Après le feuilleton du mercato estival qui a animé le marché des transferts pendant plusieurs mois, cette absence sera donc mal vécue par l'Etat major parisien. De plus, même si le club francilien réussissait à se qualifier contre le Real Madrid, sa participation pour les prochaines échéances serait donc elle aussi menacée.

Une participation au mondial également menacée

En cas d'opération, un contre-la-montre serait donc lancé en vue de sa participation au mondial qui se jouera en Russie l'été prochain. En effet, sa durée d'indisponibilité dépendra donc de sa récupération qui est différente chez chaque joueur. Heureusement pour lui, Neymar peut compter sur un staff médical plus que compétent pour le remettre sur pied. Nasser Al Khelaifi devra donc de nouveau passer à la caisse pour soigner sa poule au oeufs d'or.

Le rôle capital des remplaçants parisien

Cette absence prolongée du joueur brésilien va permettre de donner du temps de jeu aux remplaçants habituels du PSG, notamment Angel Di Maria et Julian Draxler. En effet, l'international allemand vainqueur de la coupe de la confédération avec la National Mannschaft, souffre d'une concurrence intense au sein de l'effectif parisien. Lui qui, l'année dernière, disposait d'un temps de jeu raisonnable, lui permettant de montrer l'étendue de son talent. Ce joueur aura donc surement un rôle clé à jouer si le club de la capitale souhaite aller plus loin dans la compétition européenne la plus prestigieuse. Il s'agit en effet de l'un des objectifs principaux des investisseurs qataris, qui voulait la gagner à moyen terme. Cette blessure pourrait donc remettre en cause le projet parisien et sa crédibilité sur la scène européenne, déjà égratignée après la remontada subie l'année dernière contre le FC Barcelone.