Le choc entre le Real Madrid et le PSG est enfin arrivé. Ce mercredi soir, Madrilènes et Parisiens ont rendez-vous au Santiago Bernabeu à l'occasion du huitième de finale aller de la Ligue des champions. Un véritable choc très attendu par les supporters des deux camps depuis le tirage au sort en décembre dernier. Du 50/50 selon de nombreux observateurs. Certes, le Real Madrid [VIDEO] est double tenant du titre de la Ligue des champions. Mais Zinedine Zidane et ses hommes vivent une saison délicate. Devancé par Tottenham lors de la phase de poules de la C1, les Madrilènes sont distancés par le FC Barcelone en championnat et ont même chuté face à Leganes en Coupe du Roi.

Autrement dit, seule une troisième Ligue des champions consécutive pourrait sauver la saison du grand Real Madrid. Un affrontement face au PSG qui pourrait être crucial pour l'avenir de Zinedine Zidane sur le banc madrilène, même si le Français n'en fait pas une fixation. « Je suis très content de pouvoir jouer ce genre de match. Pour le moment il n’y a pas de pression particulière. Nous avons préparé notre semaine comme toujours. C’est évident qu’il aura toujours un peu de pression, mais c’est quelque chose d’habituel. Je vais profiter comme je le dis toujours », a souligné « Zizou » en conférence de presse.

Emery joue son avenir au PSG

Côté PSG, la pression est bien réelle. Un an après la fameuse « remontada » face au FC Barcelone, le club parisien joue très gros face à un autre grand d'Europe.

Après les arrivées de Neymar et Kylian Mbappé l'été dernier, Paris veut passer un cap en Ligue des champions. Unai Emery le sait, lui aussi joue son avenir à l'occasion de cette confrontation. Ses dirigeants lui ont fixé l'objectif minimum d'atteindre le dernier carré. S'il n'y parvient pas, alors le technicien basque fera ses valises. « Je vis chaque moment comme une chance de montrer notre niveau, notre motivation. Je veux profiter. J'ai confiance dans l'équipe. Je veux qu'elle montre sa personnalité. Qu'elle montre que le PSG est un grand club », a ainsi souligné Unai Emery en conférence de presse. Leader de Ligue 1, encore en course pour conserver ses titres en Coupe de France et en Coupe de la Ligue, le PSG [VIDEO] joue donc également la réussite de sa saison sur la Ligue des champions. En cas d'échec dès les huitièmes de finale cette saison, l'excuse d'être tombé sur un grand d'Europe ne suffira plus. Surtout par avec les sommes folles dépensées lors du précédent mercato estival.

Le PSG avec Lo Celso au milieu

Pour défier le PSG, Zinedine Zidane peut compter sur la quasi totalité de son effectif. Seul manque à l'appel Dani Carvajal, suspendu, qui fait tout de même parti du groupe. Le Paris Saint-Germain devra notamment se méfier de la BBC, le trio composé de Gareth Bale, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo, à la peine cette saison mais dont l'historique en Ligue des champions a de quoi faire peur. Finalement, c'est du côté du PSG que le plus d'incertitudes demeure. Layvin Kurzawa ou Yuri Berchiche sur le côté gauche ? Le débat est vif depuis plusieurs semaines, même si l'expérience parle pour le Français. Même chose pour Daniel Alves sur le côté droit de la défense, sans doute préféré à Thomas Meunier. Au milieu de terrain, le trio devrait être composé de Marco Verratti, Adrien Rabiot et Giovani Lo Celso, préféré à Lassana Diarra. Devant, le PSG alignera sans doute sa MCN : Kylian Mbappé, Edinson Cavani et Neymar. Objectif pour Paris : ne pas couler à Madrid et tenter d'aller chercher un résultat positif sur la pelouse du Santiago Bernabeu. Pour cela, il faudra marquer et que la défense ne revive pas le cauchemar du Camp Nou.