La Boxe et Marseille, c'est une belle histoire d'amour, presque passionnelle. Mais absente de la Ville ces dernières années, on se demandait si l'union n'était pas brisée, ou si la Bonne Mère ne s'était pas détournée de ce sport dont on retrouve les origines à l'Antiquité, quelque part en Mésopotamie et en Égypte antique. Finalement, voilà la boxe de retour dans la cité phocéenne, seize longues années après le titre d'un certain Jean-Marc Mormeck. En 2012, celui qui a depuis été fait Chevalier de la Légion d'honneur et qui occupe la poste de haut fonctionnaire en tant que délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer, avait triomphé au Palais des Sports [VIDEO] de Marseille.

Aujourd'hui, un autre français peut lui succéder, dans cette même enceinte, face à 7 000 spectateurs déchaînés.

Arsen Goulamirian, chef de file à Marseille

Le boxeur d'origine arménienne n'a peur de rien. Ses 22 adversaires en carrière, dont 14 vaincus par KO, peuvent en témoigner. Quant à lui, il n'a encore jamais perdu. A 30 ans, celui qui vit à Toulouse concoure pour remporter une première ceinture mondiale, à l'occasion du Championnat du monde WBA des lourds-légers... la même catégorie que Jean-Marc Mormeck.

Mais face à lui, le Français aura une opposition à sa mesure, puisqu'il est défié pour la ceinture mondiale par Ryad Merhy, 25 ans, de cinq années son cadet.

Le Belge d'origine ivoirienne vous est peut-être inconnu, mais son bilan en carrière a de quoi faire fuir un Lionel Messi [VIDEO] seul face à un but vide : 24 victoires, dont 20 avant la limite ! Mais aussi et surtout, et à l'instar de son adversaire, il n'a... toujours pas perdu le moindre combat.

Vous vouliez une opposition de cadors ? Vous l'avez.

Six autres combats au menu

En plus de la prometteuse confrontation franco-belge, six autres combats sont prévus par les organisateurs.

A commencer par le second championnat du monde WBA de la soirée, opposant le Français Michel Soro à l'Américain John Vera. Soro (31 victoires en 33 combats), devra faire forte impressionnant pour arracher la ceinture mondiale des super-welters à son adversaire et ses 18 victoires en autant de combats.

Les autres rencontres :

- Louis "Kaway" Toutin (FRA) vs Bernard Donfack (ALL), super moyens.

- Mohamed Rabii (MAR) vs Giuseppe Lauri (ITA), welters.

- Ahmed El Moussaoui (FRA) vs Gabor Gorbics (HON), welters.

- Dylan Charrat (FRA) vs Kévin Bertogal (FRA), super-welters.

- Mathis Lourenco (FRA) vs Jérémy Bougamont (FRA), super-welters.