Le capitaine de l'Olympique Lyonnais a sans doute regardé avec attention la belle performance de ses coéquipiers [VIDEO] en Russie. Les Gones se sont imposés contre le CSKA Moscou, sous un froid glacial et sans son meilleur joueur. Victime d'une rupture des ligaments croisés du genou avec la France en septembre 2015, Nabil Fekir a mis du temps à retrouver son niveau. Aujourd'hui, le capitaine [VIDEO] de l'Olympique Lyonnais est redevenu le joueur que l'on avait connu avant sa blessure.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Installé au poste de numéro dix, le lyonnais de naissance montre toute l'étendue de son talent cette saison, pour le plus grand malheur des défenses du championnat de France.

L'OL, une réussite qui n'est plus à prouver

Mais les grandes performances de Nabil Fekir vont avoir des conséquences. L'attaquant lyonnais a tapé dans l'œil des plus grands clubs du monde. A Lyon [VIDEO], le club a pour habitude de former de jeunes talents et de les revendre très cher. Même si cela est souvent un crève cœur, la politique instaurée par Jean-Michel Aulas a toujours porté ses fruits. L'Olympique Lyonnais est un des clubs les plus réguliers en championnat, grâce notamment à la stabilité de son effectif. Chaque saison, le club perd un ou deux éléments très importants, remplacés par des joueurs en devenir.

Le Barca ? En tout cas pas le PSG...

Les excellentes performances de Nabil Fekir le placent dans la cour des grands de l'OL qui devront quitter le club tôt ou tard.

Comme Karim Benzema il y a quelques saisons, ou Alexandre Lacazette plus récemment, l'attaquant lyonnais devra aller voir ailleurs s'il souhaite franchir un nouveau pallier. Le FC Barcelone [VIDEO] a récemment fait savoir que le dossier de l'international français était intéressant. De là à formuler une offre rapidement ? Pourquoi pas. Surtout que Nabil Fekir [VIDEO]a laissé entendre que s'il devait partir de Lyon ce serait pour rejoindre un autre championnat, notamment l'Espagne ou l'Angleterre : « L’Espagne et l’Angleterre. Ce sont deux championnats très attractifs, sans temps mort, où l’on aime le ballon. Techniquement, c’est propre. C’est le top ! En Espagne, même les petites équipes n’ont pas peur de jouer. Moi, j’aime le jeu, le beau jeu. Les équipes qui sont uniquement dans le duel ne m’intéressent pas. Ce n’est pas ça le Football. Chacun son style, après ». Une chose est sûre, l'avenir de Nabil Fekir et la question de sa future destination n'a pas fini de faire parler.