Alors qu'il vit une saison sur terre battue pour l'instant très moyenne, Gilles Simon entamait sa semaine portugaise avec l'espoir de la relance. Mais à Estoril, le Français [VIDEO] a laissé parler ses vieux démons et a encore chuté, dès le premier tour, battu en trois sets ce lundi par le modeste Pedro Sousa, 118e mondial à l'ATP, 6-3 4-6 7-6 (5), qui évoluait à domicile et était titulaire d'une wild-card. En treize tournois disputés en 2018, c'est déjà la quatrième fois fois que le Niçois se fait sortir au 1er tour. Preuve de sa première partie de saison compliquée, il n'a franchi le second tour d'un tournoi qu'à deux reprises cette année.

Plutôt dur...

Un petit tour et puis s'en va

Le premier jeu de la rencontre avait hélas annoncé la couleur de ce qu'allait en être la suite. Breaké d'entrée, Gilles Simon n'a fait que courir après le score, et a logiquement perdu le premier set, 6-3, contre un adversaire qu'il affrontait pour la première fois sur le circuit [VIDEO]..

Plus incisif ensuite, le Français s'est repris en remportant la seconde manche, 6-4. Le troisième set fut évidemment le plus cruel pour Gilou. Alors qu'il était mené 5-3, il est parvenu à enchaîner, en remportant trois jeux consécutifs, pour mener 6-5, à un du match. Mais finalement, le Niçois s'est incliné au jeu décisif, 7-4, subissant une vraie déconvenue face à un joueur qui disputait son premier match de l'année sur le circuit ATP, et dont le meilleur résultat en 2018 reste un quart de finale au Challenger de Tunis il y a dix jours.

Gilles Simon, lui, paraît à des années-lumière du niveau qui était le sien au mois de janvier, lorsqu'il avait remporté le tournoi de Pune en Inde, en s'offrant en passage le scalp de Roberto Bautistat Agut, Marin Cilic et Kevin Anderson. Il est désormais l'heure de se remobiliser pour le joueur de 33 ans, qu était le seul tricolore engagé dans le tableau à Estoril.

Et ailleurs, ça donne quoi ?

Océane Dodin était en lice à Prague, où elle était opposée à l'Allemande Tamara Korpatsch. Alors qu'elle affrontait une joueuse à sa portée, classée 151ème WTA, la Française s'est inclinée sans vraiment lutter, 6-2 7-5, dès le premier tour. La jeune lilloise, 21 ans, n'a gagné qu'un seul match sur le circuit cette saison.

Ce mardi 1er mai, nous suivrons avec attention les matchs de Gaël Monfils, opposé à Mirza Basic au 1er tour à Munich, et celui de Jérémy Chardy, qui défie Nikoloz Basilashvili, au 1er tour à Istanbul.