Ce soir, c'est à Lyon que l'Atlético Madrid a remporté la Ligue Europa face à Marseille par 3 buts à 0. Un match à sens unique qui met bien en lumière la différence de niveau entre les deux formations. Cette victoire de l'Atlético Madrid confirme le phénomène de cette décennie : la suprématie du Football espagnol.

Depuis quelques années, l'Atlético Madrid est projeté sur le devant de la scène espagnole et européenne. À tel point qu'on le présente aujourd'hui comme l'un des “grands d'Europe”.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

En 2010, le club remporte pour la première fois de son histoire la Ligue Europa mais c'est à l'arrivée de Diego Simeone en 2011 que l'Atlético Madrid confirme sa forme. C'est en effet sous l'égide de l'entraîneur argentin [VIDEO] que le club madrilène remporte la Ligue Europa en 2012.

En 2013, l'Atlético monte sur le podium de la Liga, derrière les incontournables F.C. Barcelone et Real Madrid. En 2014, il remporte cette même Liga et atteint la finale de la Ligue des Champions - perdue face au Real Madrid, 4-1. En 2016, il parvient à nouveau en finale de la Ligue des Champions et s'incline à nouveau face au Real. En 2017, il complète le podium de la Liga. En 2018, l'Atlético est dauphin du F.C. Barcelone en Liga et sacré en Ligue Europa.

Rivalisant avec les deux plus grands clubs du monde dans toutes les compétitions qu'il dispute, le club madrilène se fait une place de choix dans le panorama du football européen. Au fil du temps, il est devenu à juste titre un nouveau cador. Terre d'attaquants prolifique (Torres, Costa, Falcao, etc.), l'Atlético Madrid devient vite une destination prisée lors des mercatos.

D'un point de vue médiatique, ses récents succès attirent supporters et joueurs d'envergue internationale (entre lesquels Griezmann, auteur d'un doublé ce soir face à l'OM) et lui assurent une grande visibilité.

L'Espagne, maîtresse du jeu européen

Avant le repêchage de l'Atlético Madrid en tant que meilleur troisième de la Ligue des Champions, la Ligue Europa était déjà briguée par trois clubs espagnols (la Real Sociedad, l'Athletic Bilbao et Villareal). La Ligue des Champions, elle, était disputée par quatre clubs espagnols, Atlético inclus. La finale remportée par l'Atlético ce soir et celle que disputera le Real le 26 mai prochain [VIDEO] donnent à l'Espagne une place de choix dans le football européen.

Depuis 2010, la Ligue Europa a été remportée six fois par des clubs espagnols (F.C. Séville entre 2014 et 2016 ; Atlético Madrid en 2010, 2012 et 2018) et la Ligue des Champions cinq fois (F.C. Barcelone en 2011 et 2015 ; Real Madrid en 2014, 2016 et 2017), attestant d'une nette domination du football espagnol à l'internationale.

Les quatre grosses écuries ayant chacune leur style de jeu défini, il est difficile de trouver une caractéristique propre au football péninsulaire. C'est pourquoi il est régulièrement dit aujourd'hui que la Liga vient concurrencer le niveau de la Premier League, étant désignée jusqu'alors comme la ligue la plus difficile.

À quelques semaines de la Coupe du Monde [VIDEO] en Russie, les clubs espagnols mettent en lumière leurs joueurs locaux lors des compétitions européennes. Asensio, Vazquez, Isco, Ramos et Carvajal côté Real ; Torres, Costa, Koke, Godín et Gabi (buteur ce soir face à Marseille) côté Atlético. La visibilité et le niveau de ces joueurs sur les derniers mois ne font que renforcer le statut de favori de l'Espagne. Espagne qui aborde la compétition avec le meilleur palmarès des sélections du XXIe siècle...