L'Olympique Lyonnais vit une fin de saison palpitante, actuellement deuxième du championnat, les hommes de Bruno Genesio bataillent avec Monaco et l'Olympique de Marseille pour une place qualificative pour la Ligue des Champions.

De retour sur les terrains après une nouvelle blessure au genou contractée le 25 février dernier lors du derby contre l'ASSE, les lyonnais avaient bien besoin de leur capitaine pour achever cette dernière ligne droite et atteindre l'objectif principal fixé par le club: obtenir cette seconde place synonyme de qualification directe pour la compétition la plus prestigieuse d'Europe. Toujours est-il que même en cas de participation à la Ligue des Champions, Nabil Fekir aurait décidé de quitter le club.

Une promesse faite à Fekir

Selon le journal L'Equipe, la volonté de départ de #Fekir n'est pas anodine, le président Jean-Michel Aulas ayant promis cet été un bon de sortie à son capitaine qui avait fait ses débuts en Ligue 1 en 2013.

Sous contrat jusqu'en 2020, Nabil Fekir avait déjà émis le souhait de partir lors du dernier #Mercato estival, cependant après discussion avec le club, il avait accepté de porter les couleurs de l'OL une saison de plus. La saison arrivant à son terme et fort de cette promesse, l'international tricolore devrait partir et ses dirigeants ne s'opposeront pas à son transfert. Auteur d'une excellente saison, Fekir a disputé 37 matchs toutes compétitions confondues pour un bilan provisoire de 22 buts et 7 passes décisives. Bien conscient que les performances du numéro 18 lyonnais attirent les grands clubs européens, Jean-Michel Aulas espère bien vendre son joueur au prix fort.

Reconnus pour leur capacité à bien vendre, les lyonnais ont vu le produit de la vente de joueurs formés à l'OL rapporter 151,7 millions d'euros hors bonus depuis 2013.

En atteste les récents transferts de Lacazette (53 millions d'euros), Tolisso (41,5 millions d'euros) ou encore Umtiti (25 millions d'euros). Dans le cas de Fekir, il faudra a priori débourser la somme de 60-65 millions d'euros pour arracher le natif de la région lyonnaise, ce qui constituerait un nouveau record de vente pour le club aux sept titres de champions de France.

Son nom circule parmi les principaux championnats

Dès lors, une seule question subsiste: dans quel club jouera Nabil Fekir la saison prochaine? Les médias évoquent les pistes d'Arsenal et du Milan AC, on peut cependant s'interroger sur la véracité des rumeurs menant à ces deux clubs. Le premier vient de se faire éliminer en demi-finale de Ligue Europa par l' Atletico Madrid et ne jouera donc pas la ligue des champions l'an prochain, la victoire en Ligue Europa était le seul moyen d'y accéder pour des Gunners lâchés en Premier League [VIDEO]. Quant au Milan AC, le club est sixième de son championnat et peut d'ores et déjà dire adieu à la Ligue des Champions.

Fekir décidera t-il de rejoindre un club qui ne participera pas à cette compétition? Rien n'est moins sûr, d'autant qu'on ne connait toujours pas l'identité du futur entraineur d'Arsenal et rien n'indique que celui-ci sera favorable à investir la somme demandée par Aulas. De plus, Arsenal vient de prolonger Mesut Özil, également meneur de jeu axial et gaucher, pas sûr que les deux joueurs puissent cohabiter.

Le PSG pourrait s'ajouter à la liste des prétendants

Parmi les autres clubs associés à un potentiel transfert de Fekir, on retrouve Liverpool, la Juventus et l'Atletico Madrid. La Vieille Dame pourrait perdre Dybala dont le comportement commence à agacer sérieusement les dirigeants. En cas de départ de l'international argentin (Bayern, Atletico...), la piste menant à Fekir pourrait être évoquée. Du côté de l'Atletico, on met tout en oeuvre pour conserver Antoine Griezmann, cependant les dirigeants espagnols pourraient se tourner vers un autre international français en cas de transfert de Griezmann. En effet, Fekir a un profil qui pourrait parfaitement coller au jeu prôné par Diego Simeone qui pourrait en faire une priorité et l'associer derrière Diego Costa. Enfin, dernier club plus discret sur le dossier mais qui pourrait faire une offre pour Fekir, le PSG. Si on imagine bien que Jean-Michel Aulas n'aura pas envie de renforcer le club parisien qu'il ne cesse de critiquer, l'envie du joueur pourrait peser dans la balance. Interrogé à propos du #PSG fin 2017, Fekir avouait qu'il ne serait pas opposé à l'idée de rejoindre les champions de France: 'C'est compliqué de jouer le titre face à eux, c'est frustrant. Ils jouent très bien au ballon, ils ont de grands joueurs. Oui, c'est un club qui fait rêver'. Début 2018, Bruno Genesio ajoutait: 'Nabil a le potentiel pour évoluer dans ce type de club. Il y a beaucoup de très bons joueurs au PSG. Mais vu le niveau qu’il affiche depuis le début de la saison, pour moi, il a le potentiel pour jouer dans ce genre de club. Il a franchi un palier'. En attendant de se décider sur sa future destination, Nabil Fekir aura à coeur d'aider l'OL à atteindre ses objectifs de fin de saison et peut-être se verra t-il récompenser par une convocation pour la prochaine Coupe du Monde en Russie. #Mercato