Il était à la peine depuis le début de saison, traînant sa peine sur les lourdes pelouses britanniques lors de treize petites sorties pour un seul but (lors de son premier match). Et tout ça loin d'un jeune enfant très malade resté au pays. Jese peut désormais rester au plus près de son tout petit aux Canaries [VIDEO]. La fin d'un long calvaire pour l'attaquant espagnol formé au Real Madrid qui voulait relancer sa carrière en Angleterre.

En congé sans solde

Stoke City (club où Jese est prêté par le Paris Saint-Germain jusqu'à la fin de la saison) a libéré le joueur de ses obligations contractuelles.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Le club anglais indique sur son site internet: "Pour répondre aux récentes spéculations de la presse entourant Jesé Rodriguez, nous aimerions confirmer que le club a donné la permission à Jesé de prendre un congé sans solde jusqu’à la fin de la saison, pour des raisons personnelles. Par conséquent, il ne reviendra pas à Stoke d’ici à la fin de son prêt".

L'avant dernier de Premier League s'enlève ainsi une épine du pied alors que toutes ses forces sont engagées dans l'espoir d'un maintien en première division... et économise deux mois de salaire du joueur.

Se reconstruire

Perturbé (et cela se comprend) par les soucis de santé de son enfant, Jese n'était plus vraiment un footballeur professionnel depuis quelques mois. Il va maintenant pouvoir se consacrer à 100% à sa famille avant d'espérer rebondir [VIDEO]. Ce ne sera certainement pas à Stoke City où le joueur n'a rien montré, ni au PSG où l'on voit mal la machine à gagner (un jour ?) la Ligue des Champions se permettre de parier sur un joueur qui n'a jamais réalisé une saison pleine. Quelques clubs en Espagne, au Portugal ou encore de Turquie pourraient tenter le coup à la fin de l'été si le joueur offre de sérieuses garanties d'investissement personnel, à moins que des propositions plus "originales" comme la Chine, les Etats-Unis, voir même l'Australie ne séduisent celui qui était présenté comme un crack à ses débuts au Real Madrid.

Mais pour cela, Jese ne peut pas compter sur ses statistiques pour faire mousser les courtisans : l'Espagnol n'a inscrit que 18 buts en championnat... depuis le début de sa carrière professionnelle il y a cinq ans. Pire encore : il n'en a planté que 5 lors des deux dernières saisons. Autant dire que la carrière de Jese n'a jamais vraiment décollé. Il n'y a plus qu'à espérer que ce soit le cas très vite. Mine de rien, il a déjà 25 ans. Un de moins que Neymar.