Ce ne sont plus des rumeurs, le club de la capitale française a officiellement un nouvel entraîneur : l'allemand Thomas Tuchel quitte le Borussia Dortmund après y avoir passé 2 ans et rejoint le Paris Saint Germain, champion de France 2018. Est-ce une bonne nouvelle pour les coéquipiers de Neymar que cette annonce au lendemain de la remise des trophées UNFP ?

Le bilan d'Emery

En ayant remporté 7 trophées en 2 ans avec les joueurs parisiens, le technicien espagnol a réalisé de belles performances, c'est certain ! Mais malheureusement, il n'a pas été à la hauteur des attentes du PSG, qui réclame depuis des années une demi-finale de Ligue des Champions.

Dans l'ensemble, l'ancien coach de Séville aura donc eu un bilan moins bon que son prédecesseur Laurent Blanc : seulement une 2ème place en Ligue 1 durant la saison 2016-2017 alors que les parisiens étaient quadruples tenants du titre et deux éliminations sur ses 2 saisons passées à Paris en huitième de finale.

Il faut cependant retenir que tomber contre le Barca en 2017 puis le Real Madrid en 2018 ne lui a pas forcément facilité la tâche. Mais le PSG a des objectifs très ambitieux et cherche donc un entraîneur capable de coacher des joueurs de telle sorte qu'un Real Madrid, un Juventus de Turin ou un Barca ne les effraye pas. Thomas Tuchel est-il donc la bonne solution ?

Que peut on attendre de Tuchel ?

Evidemment, malgré un bilan pas non plus catastrophique, c'est un ouf de soulagement pour le clan parisien que de voir du changement.

Top vidéos du jour

Même si le coach allemand est encore très peu expérimenté en Champions League, il est souvent considéré comme étant en pleine ébullition depuis qu'il entraîne les coéquipiers de Marco Reus. Surtout que ce qu'apprécie le club, c'est sans doute sa capacité à s'adapter et à remanier des équipes. Doté d'un esprit extrêmement stratégique, ses plans de jeu sont uniques et inattendus, mais extrêmement efficaces. Il est déjà en cours de réflexion quant à la possibilité d'amener des joueurs jaune et noir: Julian Weigl et Raphaël Guerreiro, mais aussi Gianluigi Donnarumma, le gardien de l'AC Milan [VIDEO].

Le fait de changer l'équipe et d'être capable d'oser tenter des nouvelles tactiques et de nouveaux joueurs est un état d'esprit dont a envie le PSG. Mais n'oublions pas que le futur ex-coach Emery avait tenté quelque chose de similaire en arrivant en 2016 : il avait recruté Thomas Meunier, un de ses anciens joueurs sévillois Grzegorz Krychowiak, Jesé, Giovanni Lo Celso ou encore Hatem Ben Arfa. On attend donc avec impatience le remaniement de Tuchel, mais ce qui est certain c'est qu'il risque d'y avoir beaucoup de surprises durant le futur mercato estival.