La France a lutté mais s'est finalement imposée. On le savait, face à une équipe d'Australie portée sur les valeurs de combat, il allait falloir se montrer présent dans les duels et dans l'intensité. On pouvait alors imaginer voir un Olivier Giroud titulaire. Mais non, Didier Deschamps avait finalement décidé d'accorder sa confiance au trio formé par Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann, soutenus par Paul Pogba et Corentin Tolisso devant la défense. N'Golo Kanté devant la défense, avec Benjamin Pavard et Lucas Hernandez sur les côtés, Samuel Umtiti et Raphaël Varane en charnière centrale, et enfin le capitaine Hugo Lloris dans les buts.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Décrié ces derniers temps, Lloris a d'ailleurs été, et de loin, le meilleur tricolore du match. En première période, c'est lui qui sauve les meubles d'une belle parade après une reprise d'un joueur australien, déviée par Tolisso.

Les supporters tricolores ont alors poussé un ouf de soulagement, mais n'ont pas pour autant été rassurés après une première période indigeste de la part des hommes de Didier Deschamps. Au retour aux vestiaires, le score est donc toujours nul et vierge pour des Bleus [VIDEO] qui se demandent alors comment parvenir à se sortir de ce traquenard.

Pogba libère la France

C'est finalement l'assistance vidéo qui permet à la France de reprendre des couleurs en seconde période. Peu avant l'heure de jeu, c'est en effet la VAR qui permet à Antoine Griezmann d'obtenir un penalty après une faute litigieuse sur sa personne. Le joueur de l'Atlético Madrid transforme et ouvre la marque (58ème). Sauf que, quelques minutes plus tard, Samuel Umtiti commet une main évidente dans sa propre surface, obligeant l'arbitre de la rencontre à indiquer le point de penalty.

Top vidéos du jour

La sentence est transformée par Mile Jedinak (62ème). Tout est alors à refaire pour les hommes de Didier Deschamps. Le sélectionneur prend alors des décisions importantes : celle de sortir Dembélé et Griezmann pour faire entrer Fekir et Giroud. Si le joueur de l'Olympique Lyonnais n'a pas apporté grand chose, celui de Chelsea a fait du bien dans la surface. C'est d'ailleurs ce dernier qui effectue une remise dans la surface pour Paul Pogba. La reprise du joueur de Manchester United est contrée par un joueur australien, lobe le portier et franchit à peine la ligne. Le but est accordé par l'assistance vidéo et la France repasse donc devant (81ème).

La France doit faire mieux selon Deschamps

Les dix dernières minutes ne sont que stress et souffrance pour l'équipe de France, qui parvient tout de même à conserver ce score, qui permet de bien lancer cette Coupe du monde au niveau comptable. Mais faut-il retenir le résultat plus que la manière ? « Cela n'a pas été simple, mais gagner le premier c'est très important.

Ça a été compliqué aujourd'hui face à une équipe qui nous a donné du fil à retordre », a souligné Didier Deschamps au micro de TF1, confirmant que son équipe devait faire beaucoup mieux, notamment lors des deux prochains matches qui l'attendent dans ce groupe C. Désormais, les Tricolores vont devoir affronter le Pérou et le Danemark, et il ne serait pas étonnant de voir quelques changements en vue de la rencontre face aux Péruviens, prévue jeudi. L'animation offensive pourrait notamment subir quelques changements, avec le retour d'Olivier Giroud en tant que titulaire au détriment d'Ousmane Dembélé. Évidemment, les prochains jours devraient permettre d'en savoir plus sur ce sujet précis. En attendant jeudi, les Bleus vont pouvoir se reposer... et surtout réfléchir à la manière d'améliorer les choses. Car si la France veut aller loin dans ce Mondial, ce ne sera pas grâce à ce type de performance.