Certains espèrent la victoire, d'autres regrettent amèrement la défaite. Au Maroc, aujourd'hui, le temps est à la tristesse, mais pas à la résignation. Après deux matchs et deux défaites dans un groupe très relevé, composé notamment du Portugal et de l'Espagne, le Maroc a laissé filer toutes ses chances d'atteindre les Huitième de Finale. La défaite contre le groupe emmené par Cristiano Ronaldo était envisagée, mais le naufrage [VIDEO] dans les toutes dernières minutes face à l'Iran était quant à lui beaucoup moins prévisible.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Hervé Renard, l'entraîneur de cette équipe, parle de l'élimination comme étant une "injustice". Malgré que son groupe se soit très bien préparé pour le Mondial Russe, le Maroc n'a pas pu faire valoir ses intentions.

Des erreurs d'arbitrage pour Hervé Renard

Lors de la confrontation avec le Portugal, le sélectionneur a noté plusieurs erreurs d'arbitrage, qui ont participé à la victoire des Européens. Renard évoque notamment une erreur de Pepe, défenseur portugais, lors du but de CR7, qui sera l'unique goal encaissé durant ce match. Pour lui, une main aurait dû être sanctionnée, mais ne l'a pas été.

Pour illustrer son propos, l'homme de 49 ans a parlé d'un cas similaire lors d'Australie - Danemark. Tandis que le pays africain n'avait pas fait partie d'une phase finale de Coupe du Monde depuis 1998, la déception est évidemment énorme. Mais il reste un troisième match à jouer, contre l'Espagne : "Je vais jouer ce dernier match comme si on doit jouer notre qualification". Sauf qu'en face d'eux, les Espagnols cherchent véritablement leur billet pour le second tour, après le match nul contre leur voisin portugais, et leur victoire 1-0 contre l'Iran.

Une dernière bataille pour le Maroc avant de tirer sa révérence

Les hommes de Fernando Hierro sont avertis : le Maroc est éliminé mais veut terminer son Mondial sur une note positive. Le gardien de but surenchérit dans ce sens en affirmant que son équipe ne doit pas partir "sur un zéro pointé".

La fierté et l'honneur seront de mise pour conclure cette compétition internationale certes catastrophique, mais qui devrait servir de leçon pour la prochaine édition de la Coupe [VIDEO], dans quatre ans au Qatar. Réponse ce soir à 20h, où aura lieu dans le même temps Iran - Portugal, qui servira également de dernière chance pour ces deux prétendants au trophée. Le onze de Fernando Santos compte 4 points au compteur, contre trois pour celui de Carlos Quieroz.