Malgré l'ambiance festive qui règne en Russie depuis le 14 Juin, en Italie, les choses ne sont vraiment pas perçues de la même manière. L'équipe nationale, en crise depuis plusieurs années, ne s'est pas qualifiée pour la plus grande des compétitions de football [VIDEO]. Tandis que le pays attend avec impatience la fin, certains préfèrent profiter des matchs pour exercer leur talent de parieur. Nation auréolée de quatre succès en Coupe du Monde, tous les fans du ballon rond espèrent que cette non-participation servira de leçon à la Squadra Azzura pour la prochaine édition, dans quatre ans au Qatar.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

L'Italie parie en masse durant le tournoi

La Nazionale n'est pas là, mais le nombre de parieurs qui veulent tenter leur chance sont, quant à eux, plus que jamais présents.

Expérimentés ou non, les spectateurs qui placent beaucoup d'argent à chaque rencontre font le bonheur de la SNAI, la principale agence de paris du pays. Sans sensations fortes, le pari reste un loisir, voire un bénéfice important pour beaucoup de participants. Cette Coupe du Monde est également l'occasion pour les recruteurs de mettre des options sur plusieurs cadres d'importance, comme Aleksandr Golovine pour la Russie, le Marocain Hakim Ziyech, ou encore Sardar Amzoun du côté de l'Iran. Mais vers les réseaux sociaux, la colère est bien présente concernant l'ancien coach de la Nazionale, Gian Piero Ventura, qui reconnaît à peine le naufrage de son équipe, dont il est en partie sa cause. Un plongeon dans les abysses pour l'Italie, qui va avoir fort à faire pour redorer son image et avancer sereinement vers les matchs de qualification pour l'Euro 2020.

Place à la nostalgie et à la moquerie dans la presse nationale

Les publicitaires sont également de la partie, car l'on note notamment la création de pubs qui vantent les mérites d'autres pays, comme Trivago, qui joue sur le duo Insigne - Mertens, L'Italien demande au joueur belge où il va aller, ce qu'il répond "En Russie, tu veux venir ?". Un brin moqueur qui ne plaira pas aux supporteurs de la Squadra, qui préféreront sans doute revivre la dernière décennie footballistique de leur groupe, comme l'a montré une surprenante affiche parue sur Facebook il y a quelques jours : "Vends DVD du Mondial [VIDEO] 82 et 2006 pour les barbecues estivaux en 2018". La dernière option reste évidemment de troquer le maillot bleu contre celui d'un favori de cette compétition, et ils sont nombreux : Brésil, Allemagne, Espagne, et même maintenant la Belgique. En somme, beaucoup de choix pour éviter de sombrer davantage dans la tristesse.