Ce dimanche 15 juillet, lendemain de la Fête Nationale, la 21ème édition de la Coupe du monde de Football a touché à son terme en se soldant par une victoire de la France (4-2) face à la Croatie [VIDEO], les Bleus décrochant ainsi leur deuxième étoile vingt ans après avoir remporté la première à la Coupe du monde 1998. Ce second sacre historique rêvé par beaucoup de français a répandu la joie, l'euphorie et l'excitation dans leur pays tout entier.

À Paris comme en Province, on ne saurait compter le nombre de fêtards tricolores ayant envahi l'espace public. D'innombrables coups de klaxons se sont faits entendre dans l'essentiel des rues, de même que des cornes de brume ou des pétards par endroits, et l'odeur des fumigènes a également asphyxié certains lieux pris d'assaut par les fans.

Sur la voirie, mais également dans le métro, de très nombreux supporters n'ont pas manqué d'entonner entre autres La Marseillaise et la chanson dédiée à Benjamin Pavard, née suite au remarquable but que celui-ci a inscrit à l'encontre de l'Argentine en huitièmes de finale. Hormis quelques réfractaires, presque tout le peuple est à la fête, et même la RATP, pourtant réputée relativement peu fantaisiste, est d'humeur festive.

Six stations renommées par la RATP

Afin de fêter la victoire des Bleus et leur rendre hommage, la régie en charge de la majorité des transports parisiens et franciliens a décidé de rebaptiser provisoirement une poignée de stations de son réseau de métro, en jouant avec les mots sur leurs dénominations initiales pour les saluer.

Si beaucoup de parisiens se sont amusés à renommer les Champs-Élysées en « Avenue Deschamps-Élysées » en guise de félicitations au sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, la RATP en a fait autant avec sa station Champs-Élysées - Clemenceau sur les lignes 1 et 13 en changeant les plaques nominatives en « Deschamps - Élysées - Clemenceau ».

De la même manière, la station Charles de Gaulle - Étoile sur les lignes 1, 2 et 6 est devenue « On a 2 Étoiles » avec deux petites étoiles jaunes inscrites en-dessous du « 2 », en référence à la deuxième étoile que vient de décrocher l'équipe de France, qui a par ailleurs été projetée le soir de la veille sur l'Arc de Triomphe situé en surface au même endroit.

La station Avron sur la ligne 2 a été rebaptisée « Nous Avron gagné » afin de fêter le statut de champions du monde dont jouissent aujourd'hui les Bleus et qui ravit leurs supporters.

Toujours sur la ligne 2, un hommage a été adressé au gardien de but Hugo Lloris en renommant la station Victor Hugo en « Victor Hugo Lloris ». Ce croisement pour le moins insolite saura-t-il faire oublier davantage l'énorme erreur du capitaine des Bleus qui a offert un second but aux croates à la 69ème minute de jeu lors de la finale ?

Sur les lignes 6 et 14, la station Bercy s'est changée en « Bercy les Bleus » en guise de remerciement à leur équipe, dont le jeu demeure par ailleurs encore contesté par un certain nombre de belges [VIDEO].

Enfin, sur la ligne 12, un second hommage à Didier Deschamps a été rendu, la station Notre-Dame-des-Champs étant devenue « Notre Didier Deschamps ». L'entraîneur aura ainsi été gâté par la RATP pour avoir remporté en tant que tel sa seconde Coupe du monde après avoir gagné sa première en tant que joueur en 1998.

Des noms supplémentaires en bonus ?

Le compte Twitter dédié à la ligne 13 dont la RATP est en charge a publié une photo de l'accès à la station Varenne, transformée pour l'occasion en « Raphaël Varenne », avec en lieu et place du plan une image de Serge le célèbre lapin rose du métro sur un stade de football. Il est précisé que cette idée était en option.

Référence on ne peut plus évidente à Raphaël Varane, dont les nombreux coups de la tête destinés à repousser les frappes adverses ont été particulièrement bénéfiques à la défense française au cours de ce Mondial 2018, notamment face à la Belgique.

De même, à la demande de multiples internautes estimant que Paul Pogba méritait lui aussi une dénomination en son honneur dans le métro, le compte de la ligne 1 a tweeté une photo de la station Saint-Paul customisée en « Saint-Paul Pogba ».

Les joueurs cités par la RATP aux côtés de Didier Deschamps ne représentant qu'une minorité de la sélection française, les utilisateurs du réseau social à l'oiseau bleu ne manquent pas d'imagination pour suggérer de nouvelles idées honorant d'autres coéquipiers et il n'est donc pas exclu que certaines puissent être retenues à leur tour dans les heures à venir.

Il demeure que ces changements de noms en série ne sont pas sans rappeler ceux proposés pour le 1er avril 2016 notamment. En effet, la moitié des plaques nominatives d'une douzaine de stations avaient été remplacées selon un principe similaire, majoritairement à base de références humoristiquement choisies, afin de faire une farce aux usagers des lignes et stations concernées.