Le nouvel épisode dans l'affaire Balotelli ne devrait pas ravir les plus grands fans de l'entente phocéenne. L'international Italien, maintenu vers l'OM [VIDEO] par de très nombreuses rumeurs et état de fait, est pourtant encore loin de signer avec le club de la Canebière. L'attaquant de l'OGC Nice continue donc de nourrir les plus grands fantasmes des supporteurs, qui devraient néanmoins connaître le dénouement de cette affaire Mercato d'ici la fin de l'été.

Balotelli prêt à aller à l'OM, Nice refuse

L'Italie ne dispute pas la Coupe du Monde, ce qui aurait du, selon toute logique, faciliter le travail des recruteurs Olympien.

Sans pouvoir être visible par les autres grandes écuries de Football réparties en Europe, Mario Balotelli a toutes ses chances de rallier la cause des Marseillais pendant ce mercato estival. Mais tout cela est sans compter la résistance du staff niçois, qui refuse de voir partir son joueur clé. Avec encore un an de contrat de l'autre côté de la Méditéranée, "Super Mario" ne va cesser d'alimenter une fois encore les rumeurs les plus folles à son sujet.

Le président du club de Nice aurait même fait tout son possible pour retarder le plus possible les négociations avec l'OM. Cette stratégie, visant à déstabiliser le camp de Rudi Garcia, ne devrait pas fonctionner bien longtemps. La pression du club phocéen, liée à l'envie de l'attaquant de 27 ans de rejoindre ce groupe, devrait peser lourd dans les débats à venir.

Tout le camp des Aiglons veut garder Balotelli

Une véritable résistance s'est consolidée autour du joueur, qui est maintenant âprement surveillé par le président de l'OGC Nice. Ce dernier veut éviter un départ à tout prix, tout comme Patrick Vieira. Le nouveau sélectionneur vient en effet, lui aussi, mettre son opposition à une sortie de ce joueur vedette. Des contacts réguliers auraient été rendu public entre l'entraîneur et le footballeur, afin de le convaincre de rester à Nice.

La Gazzetta dello Sport soutient cela, et parle également d'un transfert beaucoup plus cher pour l'OM [VIDEO]. Fixé à 10 millions d'euros, ce prix ne serait uniquement pour "l'étranger", et sera donc bien moins abordable pour l'Olympique de Marseille. Ce possible transfert ravive les tensions entre ces deux clubs ennemis, qui pourraient cependant arriver rapidement à un accord gagnant-gagnant, pour l'un comme pour l'autre. Une chose est sûre cependant : Jean-Pierre Rivère, président de l'OGC Nice, ne se laissera pas amadouer.