Le Japon s'en va avec les honneurs et laissera un très bon souvenir dans cette Coupe du Monde. Tout proche d'une victoire historique contre la Belgique, signe de leur premier passage en Quarts de Finale de leur histoire, l'équipe Nippone a cependant dû regagner les vestiaires avec une grande tristesse après cette défaite in extremis. Tandis que les supporters des Blues Samourais nettoyaient leurs gradins à la fin de la rencontre, l'équipe s'est quant à elle occupée du rangement du vestiaire.

Le Japon fait une dernière forte impression

Après avoir accompli un Mondial remarqué, le Japon s'en est allé avec les honneurs ce lundi 2 Juillet.

Malgré la triste ambiance qui régnait dans leur camp après le match, la formation d'Akira Nishino s'est occupée du nettoyage de fond en comble de leur vestiaire. Ce très grand geste de leur part, accompagné par un mot russe remerciant le pays hôte pour leur accueil, a fait réagir de nombreux internautes.

Salué par tout un pays après ce Mondial de très haut niveau, le Japon avait tout pour faire plier les Diables Rouges qui semblaient un peu trop sûrs d'eux dans ce match. Quelques minutes seulement après le début de la seconde période, l'Empire du soleil levant menait déjà par deux buts d'écarts, dans un stade de la Rostov Arena qui n'en revenait pas. L'agitation dans le camp opposé ne tardera pas, car Verthongen et Fellaini [VIDEO] remettront les deux prétendants à égalité. Nacer Chadli, à la dernière seconde du temps réglementaire, permettra aux siens de passer devant au score.

La Belgique, de son côté, subit le soulèvement de certains supporters

Dans le camp belge [VIDEO], la fête était au rendez-vous ce soir-là. Mais plusieurs conflits sont intervenus entre des fans de l'équipe et des forces de l'ordre à Dour, dans le Sud-Ouest de la Belgique. Un policer a été blessé durant ces altercations. Le Bourgmestre de la ville, Pierre Carton, a qualifié ces actes "d'inadmissibles". Malgré une victoire sur le fil, cet événement est venu quelque peu troubler la grande fête de la Belgique, qui a fait une superbe remontada en vingt minutes, face à un Japon très vaillant.

Le duel entre les habitants et les forces de l'ordre a continué sur internet, la population s'en prenant aux autorités en décrivant un comportement irrecevable de leur part. Certaines personnes évoquent des lancements de gaz lacrymogènes dans la foule, où étaient présents des enfants et des femmes enceintes. Il ne reste qu'à espérer que tout se passe dans un climat de fête vendredi soir pour l'affiche contre le Brésil.