Grosse affiche cette nuit au TD Garden où Boston accueillait Toronto. Les Celtics sont dans une période de doute, notamment à cause d'une attaque loin d'être mise en place, mais possèdent un bilan correct (8 victoires, 6 défaites) tandis que les Raptors (12 victoires, 3 défaites) sont premiers à l'Est mais viennent de perdre deux fois de suite. Duel au sommet entre les C's d'Irving et les Dinos de Leonard.

Irving montre l'exemple

Toronto prend vite 7 points d'avance en partageant le scoring mais Uncle Drew réagit en leader et place Boston en tête en marquant de partout et de toutes les manières possibles.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Les Celtics [VIDEO] bénéficient d'une bonne entrée de leur banc (Morris marque 11 points) et sont à +13, bien aidés par Hayward (15 pts, 5 passes, 5 rebonds).

Les Canadiens tiennent bon malgré les assauts répétés de Kyrie, dans un grand jour. 54-52 pour les locaux à la pause.

Toronto inverse la tendance dans le troisième quart en prenant 10 longueurs sur Boston grâce à Kawhi (31 pts, 15 rebonds) et Lowry (14 pts, 7 passes).

Dans le quatrième quart, Siakam est précieux (16 pts, 9 rebonds au final) tout comme Irving (43 pts à 62% au tir, 11 passes) encore et Tatum (21 pts, 7 rebonds). Les Celtics arrachent la prolongation, Leonard ratant le tir de la gagne.

Boston prend le score et ne le lâchera plus jusqu'à la fin du match, l'emportant 123-116 après une partie haletante.

Les autres résultats de la nuit

Philadelphie affrontait Utah et a rapidement pris un beau matelas d'avance (+16) dans le sillage d'un Butler en forme (28 pts, 7 passes). Mais le Jazz retrouve de l'énergie avec Mitchell (31 pts) et prend même le lead dans le troisième quart-temps. Un peu de 'trashtalking' entre Embiid et Gobert, le match est lancé.

Les Sixers s'imposent finalement 113-107 avec de belles prestations d'Embiid (23 pts, 7 rebonds) et de Simmons (10 pts, 8 passes, 8 rebonds).

L'embellie se poursuit pour Minnesota qui empoche une nouvelle victoire, 112-96 contre Portland. Les Timberwolves ont fait preuve de maîtrise avec six joueurs à plus de 12 points dont Wiggins, qui a pris ses responsabilités (23 pts, 5 rebonds, 4 passes). McCollum et Lillard inscrivent respectivement 18 et 16 unités.

Après avoir couru après le score, New Orleans s'est imposé 129-124 contre New York avec un Davis gigantesque du début à la fin du match (43 pts, 17 rebonds, 5 passes), bien secondé par Holiday (24 pts, 10 passes). Ntilikina [VIDEO] a encore une fois peu joué et inscrit 4 petits points.