Le Barça découvre que négocier avec le clan Rabiot n’est pas une mince affaire. Selon le quotidien sportif Mundo Deportivo, les exigences très élevées de la mère du joueur, Véronique Rabiot, empêcheraient les parties de boucler l’affaire.

Une affaire personnelle pour les dirigeants du Barça

C’est un feuilleton qui est loin de se terminer. En effet, le contrat du milieu de terrain le liant au PSG expire en juin 2019, tandis que les négociations avec le club de la capitale pour une prolongation sont au point mort depuis de nombreuses semaines.

Publicité
Publicité

Le joueur refuse jusqu'à présent de prolonger dans son club formateur avec de plus une situation sportive qui s’est dégradée au fil du temps. Pourtant élément central de la formation parisienne depuis le début de la saison, le joueur paye maintenant son comportement jugé non approprié par son entraîneur Thomas Tuchel, justifiant ainsi sa mise à l’écart du onze titulaire. Une situation qui rapproche le joueur petit à petit vers un départ libre à partir de la fin de saison.

Publicité

Et à ce petit jeu, malgré l'intérêt de nombreux grands clubs comme la Juventus, c’est le FC Barcelone qui semble tenir la corde, lui qui fait de ce transfert une affaire personnelle après le départ de Neymar pour Paris à l’été 2017, visiblement toujours pas digéré par les dirigeants barcelonais.

Des exigences très élevées

Mais dans ce dossier, le Barça découvre un personnage central : Véronique Rabiot.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
PSG Mercato

La presse catalane explique que la mère et agent du joueur serait à l'heure actuelle le principal obstacle. Dure en négociations avec le PSG depuis les débuts de son fils en professionnel et les régulières revalorisations salariales, Véronique Rabiot tiendrait le même discours auprès des dirigeants blaugrana. Considérant son fils comme un joueur de top niveau, ses exigences seraient très élevées, tant sur l’aspect financier que sportif. Pour elle, son fils ira dans le club qui lui offre les meilleures garanties sur les deux aspects.

Le problème c’est que le Barça aurait quelques difficultés à assumer le salaire demandé par l’entourage du joueur parisien, avec une masse salariale déjà énorme. De plus, du côté du club blaugrana, des joueurs vont prolonger leur contrat avec une revalorisation salariale à la clé, et d’autres sont en passe d’être recrutés cet hiver, notamment dans le secteur défensif.

Si le joueur affirme qu’il n’a pris encore aucune décision concernant son avenir, la presse italienne à travers Rai Sport, déclare toutefois que la Juventus a appris que le club catalan avait scellé un accord pour un salaire annuel de 13ME avec Adrien Rabiot, et cela en plus d'une grosse prime à la signature.

Publicité

Ne désirant pas s’aligner sur un tel montant, la vieille dame s’est alors retirée de la danse. Le transfert est donc loin d’être bouclé et le PSG par l'intermédiaire de son président Nasser Al Khelaifi n’a pas dit son dernier mot et espère toujours pouvoir conserver son “Titi parisien”.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite