Hier soir se jouaient les premiers huitièmes de finales aller de la Champions League. Une belle affiche retenait l'attention des amoureux de Football, Manchester United face au PSG à Old Traford. Un PSG dans le doute face à un Manchester qui reprend des couleurs, une affiche alléchante qui a tourné en faveur des parisiens sur le score de 2-0.

Un PSG en patron à Old Traford

Le PSG a surclassé Manchester quasiment dans tous les secteurs de jeu, surtout en seconde mi-temps. La première mi-temps fut rythmée par le football brouillon, imprécis et assez pauvre des deux cotés.

Publicité

Toutefois, en seconde mi-temps, le PSG a enfin pu installer son jeu de contre. Le premier but, arrivé sur corner, a pu lancer l'équipe de Tuchel qui s'est enfin lâchée.

On retiendra surtout les performances XXL de Verratti ou de Marquinhos, qui ont véritablement rayonné au milieu de terrain. Entre récupération propre, conservation, possession, changement d'aile ou de rythme, le milieu de terrain parisien a surclassé celui de Manchester. Techniquement toujours très propre pour lancer les offensives et volontaires pour aider une défense là aussi rayonnante.Un PSG qui alternait entre possession et contre-attaque.

Thigo Silva, Kehrer et Bernat ont livré une prestation des grands soirs. Quasiment jamais pris à défaut, ils ont parfaitement contenu les attaques mancuniennes. Avec tout de même un Kimpembe en difficulté, la défense du PSG a fait la différence sur ce match.

En effet, du coté de l'attaque parisienne on ne pourra que saluer la performance de Dani Alvès, extrêmement mobile et fort techniquement. Mbappé a su concrétiser l'une de ses seules occasions, pendant que le reste de la ligne d'attaque faisait un match somme toute moyen malgré les quelques fulgurances de Di Maria.

Publicité

Un Manchester United peu inspiré

Et si le PSG a pu réaliser une telle performance, c'est aussi dû au manque d'inspiration des mancuniens. Les attaquants mancuniens, parfaitement contenu par les parisiens, n'ont jamais pesé sur la défense.

Les milieux de MU, Herrera, Pogba et Matic ont aussi réalisé un match assez faible, Pogba ayant même été exclu en fin de rencontre.

Manchester a eut aussi beaucoup de mal à défendre, laissant énormément d'espaces, notamment sur les cotés. Luke Shaw fut souvent en difficulté face aux montées de Dani Alvès, pendant qu'Ashley Young fut tout simplement dépassé, surclassé par Bernat et parfois Di Maria.

Comme seul point positif coté mancunien on retiendra la performance notable de De Gea qui ne pouvait rien sur les deux buts.