Le FC Barcelone est clairement un des plus grands clubs du monde et possède un palmarès absolument démentiel, au même titre que son grand et éternel rival, le Real Madrid. Toutefois, depuis 2015, la Champions League échappe aux mains du club et surtout de Lionel Messi, nouveau capitaine blaugrana, qui en fait une priorité cette année.

Le Real Madrid, moteur de l'ambition catalane

En effet, depuis quelques années, le Barça est habitué à briller sur la scène nationale où les coéquipiers de Lionel Messi règnent sans partage.

Publicité

Cependant, depuis cette fameuse année 2015 où les Catalans ont quasiment tout raflé, le Real Madrid a remporté 3 Ligues des champions et 4 si l'on compte la saison de 2014. Un règne européen frustrant lorsque l'on voit la supériorité du Barça en Espagne.

L'objectif que s'est donné Leo Messi, ainsi que tout le vestiaire du Barça, est remporter la Champions League cette année. En effet, ses déclarations avant le trophée Gamper étaient claires : tout gagner cette saison. Après une lourde élimination la saison passée face à la Roma qui pourrait d'ailleurs s'apparenter plutôt à une humiliation, le FC Barcelone bouillonne à l'idée de voir revenir la Champions League dans son stade mythique du Camp Nou.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette année le Barça se donne les moyens avec des résultats plus que satisfaisants en phase de poules, un recrutement intelligent pour faire souffler les cadres, ainsi qu'une meilleure gestion de l'effectif préparé pour la plus prestigieuse des compétitions...

Un Barça en manque de confiance

Seulement, l'objectif fixé est loin, très loin d'être simple. Au vu du niveau de jeu affiché par le Barça depuis quelques semaines avec un calendrier incroyable tout de même, les Catalans ont de quoi être inquiets.

Publicité

Ce soir, ils vont devoir faire face à une équipe lyonnaise confiante, forte de sa victoire contre le PSG il y a quelques semaines.

Et malgré l'absence de Nabil Fekir, les Lyonnais ont toutes les armes en mains pour poser des problèmes aux Catalans. De plus, avec un Coutinho loin d'être en forme, un Suarez qui tend à être pareil et un Dembélé qui revient de blessure, l'attaque blaugrana arrive fragilisée avant ce choc en Champions.

En plus de tout cela, Lionel Messi, blessé il y a quelques jours, voit le jeu de toute son équipe reposer sur ses seules épaules.

Un statut loin d'être évident bien qu'il y soit habitué, mais un jeu et une force collective loin d'être suffisants pour gagner la Champions League.