Pour les passionnés de la NBA il faudra encore attendre au moins 4 matchs avant de connaître les finalistes des playoffs 2019. Qui des Warriors de Golden State, des Blazers de Portland, des Bucks de Milwaukee ou des Raptors de Toronto soulèveront le prestigieux trophée ?

On connaît depuis hier soir, dimanche 12 mai 2019, les noms des quatre équipes qui ont atteint les finales de conférences Est et Ouest. Même si deux de ces équipes étaient attendues à ce stade de la compétition, pour Toronto et Portland cela reste une surprise.

A l'Ouest, les Golden State Warriors face aux Blazers de Portland

A l'Ouest, Golden State, sans Kevin Durant blessé au mollet gauche lors du match 4 face à Houston, est finalement parvenu à sortir les Rockets de James Harden. Ce dernier, attaquant redoutable, shooteur d'exception, aux côtés de Chris Paul ou Eric Gordon, n'aura pas réussi à faire triompher sa franchise ou même faire douter les Warriors de Stephen Curry.

Golden State, obligé de puiser abondamment dans son banc et de hisser le niveau de son jeu offensif, a en effet retrouvé une nouveau souffle et un nouveau challenge en l'absence du leader de ces playoffs 2019, Kévin Durant. Curry, 0 point en fin de première mi-temps du match 5, aura hissé son niveau de jeu et sera devenu la star attendue en enterrant les Rockets lors du dernier quart-temps. Harden est quant à lui resté trop en retrait lors du match 5 au profit de Chris Paul qui a pris ses responsabilités.

Le deuxième demi-finaliste à l'Ouest, Portland, n'espérait pas pareil scénario. Sur le papier et sur le terrain, les Blazers semblaient bien inférieurs face aux Nuggets de Denver emmenés par son incroyable pivot de 24 ans Nikola Jokic et son meneur polyvalent et flashy Jamal Murray.

Damian Lillard, meneur de jeu des Blazers, et surtout C.J. McCollum, ont profité des doutes, de la mauvaise gestion de fin de match et de la maladresse des Nuggets pour arracher la victoire du match décisif de la série qui avait pourtant lieu à Denver. Cela restera une grosse déception pour les Nuggets dont la qualité de l'effectif et la saison réalisée par la franchise laissaient supposer un autre destin.

A l'Est, Milwaukee et les Bucks affronteront les Raptors de Toronto

A l'Est, les Bucks de Milwaukee sont à leur place en finale de conférence. Patients, rapides, adroits, bons défenseurs, la franchise portée par le phénomène Giannis Antetokounmpo, concrétise une saison remarquable et des playoffs jusqu'ici relativement facilement engagés.

Les Bucks qui auront révélé les failles des Celtics de Boston, pourtant supposés futurs champions NBA, ont été bons à l'extérieur, dominants à l'intérieur, inflexibles en défense et lucides en attaque, et sont clairement prétendants au titre suprême cette année. Une déception pour la star Kyrie Irving, maladroit, peu intégré par l'équipe des Celtics qui, en coulisses, souhaite son départ de Boston la saison prochaine.

La surprise vient alors des Raptors. Alors qu'en fin de saison régulière on pensait que l'effectif des Sixers de Philadelphia derrière la star Joel Embid écraserait les certitudes des plus grandes franchises, le pivot en proie aux doutes a laissé hier soir échapper la victoire. A l'issue d'un match fou, disputé jusqu'à la dernière seconde, l'immense Kawhi Leonard shoote au buzzer un dernier panier impossible et offre la victoire (92-90) à Toronto qui accède ainsi au dernier carré.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite