C'était la rentrée pour les joueurs français de NBA, cette nuit entre mercredi et jeudi. Evan Fournier, l'arrière du Magic d'Orlando et Rudy Gobert le pivot du Jazz de l'Utah ont été très en vue. Les autres joueurs tricolores ont plutôt vécu une sale soirée.

Rudy Gobert et Evan Fournier déjà lancés

Evan Fournier et Rudy Gobert seront très certainement les deux joueurs français à suivre cette saison en NBA.

Les deux amis se sont d'ailleurs déjà mis en évidence lors de leur premier match de cette saison avec leur équipe respective. Dans le match opposant le Jazz au Thunder d'Oklahoma City (100-95), Rudy Gobert n'a pas été bon offensivement mais a très bien compensé défensivement (seulement 7 points de marqués mais 14 rebonds pris dont trois offensivement). Son entraîneur Quin Snyder s'est montré, dans des propos rapportés par L'Equipe, satisfait du match du tricolore : « Il a été très bon autour du cercle, bien installé ».

Satisfait, Evan Fournier peut également l'être. L'arrière des Magics avait été frustré la saison dernière par son manque d'efficacité (15,1 points inscrits en moyenne sur la saison 2018-2019). Il a déclaré avant le début de cette saison qu'il voulait progresser dans ce domaine. Le Français semble avoir tenu parole car lors de ce premier match il a marqué 16 points, pris trois rebonds et fait 4 passes décisives.

Il va falloir maintenant que le tricolore maintienne une régularité dans ses shoots tout au long de la saison s'il veut réussir son objectif de corriger son manque d'efficacité de la saison dernière. Si Rudy Gobert et Evan Fournier semblent déjà en forme, c'est plus compliqué pour d'autre joueurs français.

Nicolas Batum se fracture un doigt de la main gauche

Le Français à avoir passé la plus mauvaise nuit est sans doute Nicolas Batum. Le joueur des Hornets de Charlotte s'est fracturé le majeur de la main gauche.

Il devrait être absent des parquets pour au moins trois semaines. Les autres joueurs français ont soit très peu joué soit pas du tout. Ainsi lors de la défaite des Knicks de New-York chez les Spurs de San Antonio (120-111), Frank Ntilikina n'a joué que trois minutes (un tir manqué, une interception, deux balles perdues). Même sort pour Elie Okobo (un tir à trois points), qui a seulement joué les deux dernières minutes du match entre les Suns de Phoenix et les Kings de Sacramento (124-95).

Vincent Poirier a été le seul joueur que Brad Stevens, l'entraîneur des Celtics Boston n'a pas sollicité lors de la défaite contre les Sixers de Philadelphie (107-93).

Ian Mahinmi (Wizards de Washington), Sekou Doumbouya (Pistons de Detroit), Adam Mokoka (Chicago Bulls) et Jaylen Hoard (Blazers de Portland), eux n'étaient même pas inscrits sur la feuille de match de leurs équipes.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite