Les Wizards ont perdu alors qu'ils accueillaient, au Verizon Center, les Rockets. Cette troisième défaite de la saison pour les Wizards est loin d'être indigne. Bien au contraire, elle est très encourageante car ce fut un très beau match que les deux équipes ont proposé (158-159). Perdre à un point chez eux alors qu'ils ont livré une prestation très convaincante doit quand même être très frustrant pour les Wizards.

Festival offensif de la part des Wizards et des Rockets

La rencontre entre les Wizards et les Rockets a accouché d'un beau duel entre les deux équipes. La défaite doit tout de même avoir un petit goût amer pour les Wizards qui ont bien répondu aux assauts de James Harden et de ses coéquipiers. La partie a commencé sur les chapeaux de roue et les Rockets parvenaient à s'imposer de justesse à la fin du premier quart-temps (34-35).

Les Wizards ont continué à embêter les Rockets au cours du deuxième quart-temps, les deux équipes ont maintenu leur rythme et si les Rockets ont mené lors du premier quart-temps la tendance s'est légèrement inversée lors du deuxième (43-41). Les Wizards rentraient aux vestiaires en pouvant être fiers de proposer un spectacle offensif aussi bon que celui des Rockets. Ils menaient la rencontre d'un point à la mi-temps (77-76).

La deuxième période du match fut tout aussi folle que la première. Ce sont les locaux qui remportèrent le troisième quart-temps de manière spectaculaire en marquant 40 points (40-35). Ils recommencèrent faisant preuve d'une véritable force offensive lors du dernier quart de ce match mais en face l'armada offensive des Rockets s'était également déployée et elle se montrait beaucoup plus efficace dans les ultimes moments de jeu (41-48).

Il n'y a rien à reprocher aux Wizards emmenés par Bradley Beal (46 points, 8 passes et 6 rebonds). L'arrière n'a pas été le seul à avoir été exceptionnel. Il a été très bien secondé par Isaiah Thomas (17 points, 10 passes et 2 rebonds), Thomas Bryant (13 points, 5 passes et 12 rebonds), Rui Hachimura (23 points, 5 rebonds) et Davis Bertans (21 points, 2 passes et 3 rebonds). Petit déception tout de même, le Français Ian Mahinmi n'est pas rentré en jeu lors de cette rencontre exceptionnelle.

Si les Wizards ont vraiment tout fait pour gagner ce match, leurs efforts a été insuffisants face à une équipe portée par le titan James Harden (59 points, 9 passes et 3 rebonds). Les prestations de Russell Westbrook, auteur d'un nouveau triple-double (17 points, 12 passes et 10 rebonds) et de Clint Capela (21 points, 3 passes et 12 rebonds) ne sont également pas passées inaperçues.

Les Wizards pourront se relancer contre les Timberwolves

L'équipe de Washington, après deux défaite contre les Spurs (124-122) et contre les Rockets (158-159), va pouvoir se relancer contre les Timberwolves qu'elle recevra dimanche.

Les Timberwolves se sont inclinés face aux Sixers cette nuit (117-95). Un match qui a été animé par une bagarre entre Joel Embiid et Karl-Anthony Towns au cours du troisième quart-temps. Les deux joueurs ont été expulsés. Bien que les Timberwolves aient subi leur première défaite de la saison cette nuit, leur prestation pas très fringante à l'image de celle de Karl- Anthony Towns (13 points, 1 passe et 6 rebonds) invite à l'optimisme pour les Wizards.

Les Rockets chercheront à continuer leur série de succès contre les Nets, qui les recevront. Les Nets se sont d'ailleurs fait battre chez eux, cette nuit, face aux Pacers. C'est leur troisième défaite de la saison et ce n'est pas bon signe avant de recevoir les Rockets. Kyrie Irving (28 points, 6 passes et 7 rebonds) et Spencer Dinwinddie (20 points, 7 passes et 2 rebonds) devront essayer de trouver la solution face à une équipe très impressionnante.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite