C'était le sujet de la journée et certainement celui des prochaines semaines. Les révélations du site internet « Les Jours » ont placé Pierre Ménès et Canal+ au centre des débats à la suite de la diffusion du documentaire de Marie Portolano intitulé « Je ne suis pas une s***** ». En effet, dans la foulée de la diffusion, le média a révélé que la chaîne aurait volontairement fait retirer des scènes du documentaire dans le but entre autre, de protéger son consultant star aux 2,5 millions d'abonnés sur Twitter. C'est également sur ce réseaux social que le nombre de réactions a été le plus élevé.

En une journée, c'est plus de 55 000 tweets qui ont repris le hashtag #PierreMenesOut, suite aux révélations et la réapparition d'anciens faits dans lesquels le comportement de Ménès vis-à-vis de collègues de travail (Isabelle Moreau, Marie Portolano ou encore Francesca Antoniotti) a été pointé du doigt. Une situation qui a poussé le principal intéressé à se rendre sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste pour s'expliquer.

Francesca Antoniotti « Je l'ai vécu comme une humiliation »

Invitée sur le plateau de TPMP, Francesca Antoniotti, ancienne chroniqueuse sur « Touche Pas à Mon Sport », a tenu à réagir suite à la réapparition d'une séquence gênante avec Pierre Ménès le 13 mai 2016.

Ménès justifie la séquence en évoquant un pari, ce que Antoniotti a réfuté sèchement dès son entrée sur le plateau : « Il n'y avait pas de pari.

»

« Dans ce milieu là il y a des gens qui sont des décideurs, il y a des gens qui comptent, il y a des gens à qui on n'ose pas dire les choses […] sur le coup il y a plein de choses qu'on laisse passer parce qu'on a envie de bosser et mine de rien dans le milieu du Journalisme sportif on n'a pas trop la possibilité de dire ce qu'on pense, ou ce qu'on ressent quand on est gênée par un comportement. Pierre il en impose, je n'ai pas osé lui dire ce que je ressentais sur le moment. »

Avant de poursuivre en disant :

« Je ne l'ai pas vécu comme une agression sexuelle, mais je l'ai vécu comme une humiliation.

Parfois en tant que journaliste dans ce milieu on se retrouve à être humiliée. »

La séquence coupée par Canal+ et la réaction de Pierre Ménès

Comme expliqué dans l'introduction, la chaîne cryptée a fait enlever une séquence compromettante pour Ménès dans laquelle Marie Portolano le confronte en face-à-face, au sujet d'une atteinte sexuelle contre sa personne.

Le groupe Canal+ a justifié le retrait de la séquence par le fait qu'il souhaitait uniquement donner la parole aux femmes sur ce documentaire, et que plusieurs autres scènes ont été enlevées.

Le consultant a mis en avant ses problèmes de santé pour justifier ses agissements auxquels Portolano a fait référence avant de poursuivre :

« Évidemment quand je vois la scène avec Francesca je ne le referai pas aujourd'hui parce que le monde à changer.

Aujourd'hui c'est mee too, on ne peut plus rien faire on ne peut plus rien dire. »

Pierre Ménès a fini tout de même par exprimer des regrets :

« Pour tout ce qui s'est passé là, j'ai des profonds regrets »

Suivez la page TPMP
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!