Samedi 16 décembre 2017, Alicia Aylies a transmis sa couronne à Maëva Coucke [VIDEO], Miss France 2018. La native de Fougères est devenue la troisième représentante du comité Nord-Pas-de-Calais à enfiler la prestigieuse écharpe en quatre ans. Chaque année, l'élection est un rendez-vous incontournable pour les Français, mais aussi pour TF1, diffuseur officiel de la cérémonie. Elle demeure aussi un enjeu stratégique pour les annonceurs, qui achètent très cher l'espace publicitaire, à moins de dix jours des fêtes de Noël. Au niveau des audiences, voyons où se situe l'édition 2018 par rapport aux précédentes.

Un pic à 8,8 millions de téléspectateurs !

C'est sur le thème de la fête que les 30 candidates ont défilé ce samedi.

Une soirée réussie au Mach36 de Châteauroux, plein pour l'occasion. La cérémonie, diffusée sur TF1 et présentée par Jean-Pierre Foucault, avec la complicité de la directrice générale de la société Miss France Sylvie Tellier, a pris fin après minuit.

Maëva Coucke, Miss Nord-Pas-de-Calais 2017, est devenue Miss France 2018 à l'âge de 23 ans. Cette étudiante en droit, sûre d'elle et qui rêve de danser sur le parquet de l'émission Danse avec les stars, a su conquérir le coeur du public et celui des Français.

Et hier soir, ils étaient encore une fois très nombreux devant leur télévision. L'élection a réuni, en moyenne, 7 440 000 téléspectateurs, soit 37,7% du public. Ce score place TF1 très largement en tête des audiences. Un pic à 8,8 millions de curieux a même été atteint à 22h51, selon les chiffres fournis par Médiamétrie.

La cérémonie est donc stable sur une année (7 355 000 de téléspectateurs, 37,7% du public l'année dernière), mais reste loin des éditions précédentes (8 500 000 et 40,5% PDM en 2015 ; 8 160 000 et 39% PDM en 2014 ; 8 100 000 et 39% PDM en 2013).

97 000 euros les... 30 secondes de publicité

Au-delà de la beauté de la cérémonie et du prestige du sacre et de la fonction de Miss France, l'élection est une formidable arme commerciale. Preuve d'un indémodable succès, Miss France 2018 a atteint 46% de parts de marché sur la tranche des FRDA-50 ans, traduisez "femmes responsables des achats de moins de cinquante ans". Cette tranche ? On l'appelle aussi la "ménagère". C'est la cible commerciale prioritaire pour toutes les marques, qui ont ce samedi acheté très chères les 30 secondes de publicité.

En effet, il fallait aux annonceurs débourser la coquette somme de 97 000 euros pour acheter un encart publicitaire de 30 secondes entre 21h00 et 22h00. A titre de comparaison, on grimpait à 91 000 euros pour la finale de Koh-Lanta la veille, à 85 000 euros pour Star Wars [VIDEO] I : La menace fantôme mardi 12 décembre, et à 76 000 euros pour la clôture de Danse avec les stars mercredi 13 décembre.

On peut donc estimer à plusieurs millions d'euros les recettes publicitaires de la chaîne ce samedi 16 décembre.

Miss France reste un succès annuel à tous les étages, qui renforce un peu plus le rôle de sa belle représentante.