Pour la troisième fois en quatre ans, le Nord-Pas-de-Calais a remporté la prestigieuse élection de Miss France [VIDEO]. C'est dans un Mach36 plein à craquer à Châteauroux que Maëva Coucke a été élue Miss France 2018. Le concours, diffusé sur TF1 [VIDEO] et présenté d'une main de maître par Jean-Pierre Foucault, bien accompagné par Sylvie Tellier, directrice de Comité Miss France, avait lieu ce vendredi 16 décembre 2017. Revenons sur la consécration de la toute nouvelle reine de beauté française.

Jamais deux sans trois !

Après Camille Cerf et Iris Mittenaere, respectivement Miss France 2015 et 2016, la région Nord-Pas-De-Calais s'offre presque un triplé grâce à Maëva Coucke, 23 ans, qui portera l'écharpe de Miss France pendant toute une année.

Étudiante en première année de droit, elle a été élue Miss France 2018 vendredi soir. Originaire de Fougères en Ille-et-Vilaine, la jeune femme a su séduire le jury, coprésidé pour l'occasion par Jean-Paul Gauthier et Iris Mittenaere. Mais elle a également conquis les téléspectateurs, peut-être charmés par sa longue crinière rousse, dont elle a elle-même sous-entendu la rareté chez les jeunes femmes élues ces dernières années.

Lors de la traditionnelle question posée aux cinq candidates finalistes, la Nordiste a hérité d'une question à l'apparence facile, mais qui aurait pu lui coûter cher. Invitée à donner la plus grande qualité que devrait avoir une Miss France, l'étudiante a vu large : "Selon moi, c'est la sympathie, l'élégance, l'altruisme. Si vous m'élisez, je prendrai un plaisir à parcourir la France et à assister à tous les événements." Souriante et accessible, voilà comment Maëva Coucke imagine son rôle de Miss France.

La jeune femme d'1m76 a déjà un BTS Commerce international en poche. Non dénuée d'ambition, elle rêve de devenir juriste en entreprise, même si son nouveau statut pourrait bien lui faire revoir certaines de ses aspirations. La nouvelle "petite fiancée" des Français, née le 28 juin 1994, est aussi une passionnée de cinéma. Elle est même fan de Diane Kruger. La cause animale, dont elle est sensible, devrait par ailleurs être une de ses priorités.

Grande favorite des réseaux sociaux, Miss Corse, Eva Colas, décroche l'écharpe de 1ère dauphine, et aura probablement l'opportunité de participer à l'un des deux plus grands concours planétaires : Miss Univers ou, et c'est plus probable, Miss Monde. Miss Île-de-France, Lison Di Martino, est 2ème dauphine. Miss Champagne-Ardenne, Safiatou Guinot, enfile l'écharpe de 3ème dauphine, tandis que Miss Réunion, Audrey Chane-Pao-Kan, porte celle de 4ème dauphine.