Tout le monde se souvient de Mennel Ibtissem, révélée par une très belle reprise de Hallelujah (Leonard Cohen), lors des auditions à l'aveugle de la saison 7 de The voice, au début de l'année. Mais tout le monde se rappelle aussi du scandale qui a suivi, avec la révélation de tweets rageurs contre les autorités après les attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray en 2016 [VIDEO], qui scella son départ de l'émission de TF1.

Neuf mois après, la Franco-Syrienne semble avoir digéré ce malheureux épisode.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Télé-réalité

Exilée aux États-Unis, elle a fait une grande annonce à ses fans sur ses réseaux sociaux, lundi dernier.

Mennel s'offre une nouvelle vie aux États-Unis

"Nouvelle vie, nouveau départ (...). Je viens de me marier et j'ai déménagé à Denver, dans le Colorado", révèle Mennel, dans un post en anglais, agrémenté de photos prises dans le décor hivernal de l'État du centenaire.

Avant d'ajouter : "Ce n'est pas facile de tout changer, les amis du pays à domicile. Mais pour sûr le changement me permet de découvrir un peu plus ce que je peux faire". Déterminée à se lancer dans la Musique, la jeune femme de 23 ans prépare actuellement son premier album au pays de l'oncle Sam. Deux extraits du futur opus ont déjà été révélés, dont une sublime ode au public français, publiée au printemps, intitulée "Je pars, mais je t'aime". Peu rancunière, Mennel !

Il faut dire que l'ex-protégée de Mika reçoit encore un bel accueil du public français et des gens du milieu artistique. Elle a notamment assuré plusieurs fois la première partie du rappeur L'Algérino, à l'Olympia (le 31 octobre) et au Dôme de Marseille (le 3 novembre). "Après ces deux premières parties, je réalise à quel point vous êtes nombreux à me suivre et ça, ça vaut de l'or !", s'exclamait-elle sur Facebook, il y a une semaine.

En contact avec la production de 'The voice'

Après avoir signé avec le label Because, Mennel Ibtissem va devoir se concentrer sur la promotion de son futur opus. Mais à l'annonce de son départ aux États-Unis, la Franco-Syrienne a dû aussi faire face aux amalgames de mauvais goût de certains internautes. Mais elle pourra certainement compter sur le soutien de ses fidèles suiveurs. Mais aussi des artistes comme Slimane, que Mennel a rencontré après son élimination prématurée de The voice.

Lors d'une interview accordée à RTL en avril dernier, le chanteur de Viens, on s'aime a certifié que la jeune femme était "toujours en contact avec les gens de la production". À savoir, la société Shine. Voilà de quoi rassurer les fans, même si l'heure de vérité viendra dans le courant de l'année 2019.