M6 diffusait hier soir, un documentaire-fiction retraçant l'effroyable tuerie de la famille Dupont de Ligonnès. Avec ce nouveau format, la chaîne nous propose d'entrer dans la tête du père de famille, principal suspect de ce quintuple homicide.

Depuis le 11 avril 2011, la maison des Dupont de Ligonnès est close. Les voitures sont toujours là, mais aucune trace des parents, ni de leurs 4 enfants âgés de 13 à 20 ans. Le 13 avril, une voisine contacte la police pour leur faire part de ses inquiétudes.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Télé-réalité

"Je suis sûre qu'il y a des morts dans cette maison" confesse Estelle Chapon, lors du documentaire.

Plusieurs lettres suspectes sont envoyées à l'employeur d'Agnès Dupont de Ligonnès et à leur famille.

Agnès parle d'un départ précipité en Australie, le père raconte l'histoire d'une fuite aux États-Unis. Mais le 21 avril, les corps de 5 membres de la famille sont retrouvés, enterrés sous la terrasse de leur maison nantaise. Agnès, Arthur, Thomas, Benoît, Anne et même leurs deux chiens. Le seul qui manque à l'appel : Xavier Dupont de Ligonnès. Principal suspect de ce massacre, l'homme criblé de dettes, sera vu pour la dernière fois le 15 avril 2011, dans un Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens. Depuis, il est porté disparu.

Un parti pris

À ce jour, même si de nombreuses preuves l'accablent, XDDL est toujours présumé innocent [VIDEO]. Jean-Marie Goix, le producteur et Ionut Teianu le réalisateur de ce docu-fiction, ont pourtant fait le choix de n'explorer aucune autre piste. Après avoir pris connaissance de l'enquête judiciaire et de tous ces éléments, il ne fait aucun doute, selon eux, que Xavier est le meurtrier.

Erico Salamone, l'interprète du père de famille nous livre un récit à la première personne, face caméra. On y voit un homme, crâne rasé, dans sa chambre d'hôtel.

« Vous avez entendu beaucoup de choses sur moi, sur mon histoire. Je vais vous raconter ce que j’ai fait, ce qui s’est vraiment passé. Ça pourra servir si quelqu’un me retrouve un jour. »

Mi-fiction, Mi-documentaire

La fiction est entre-coupée de témoignages des proches où chacun va de son interprétation. "C’est comme une liste de courses que vous faites. Une fois que vous avez fait vos courses, vous en faites quoi ? Vous la mettez à la poubelle. Ben lui, il a fait la même chose avec sa vie. Sauf que sur cette liste de courses, il y avait des enfants et une femme…" explique Estelle Chapon, leur véritable voisine.

Évidemment, les scènes de meurtres sont au cœur de ce documentaire. On assiste d'abord à l'exécution d'Agnès, Arthur, Anne et Benoît. Quelques minutes plus loin, le père termine le travail et assassine son fils dans le salon familial. On nous montre tous : les corps enveloppés dans des sacs-poubelles, les objets religieux placés sur les dépouilles des corps. Et un Xavier Dupont de Ligonnès, émotif, pleurant même sur le cadavre de sa femme.

La mise en scène du suicide

Comme dit précédemment, Xavier Dupont de Ligonnès n'a plus donné de signe de vie depuis le 15 avril 2011. L'homme a quitté l'hôtel Formule 1 à pied, carabine à l'épaule. Est-il toujours en fuite ou a-t-il mis fin à ces jours ? C'est la question que tout le monde se pose. En ce qui concerne Jean-Marie Goix et Ionut Teianu, il ne fait aucun doute que XDDL s'est suicidé.

Pour clore ce documentaire, le père de famille entre dans un cimetière et s'installe dans un caveau funéraire. L'homme se tapit dans une tombe, fusil à la main, avant de se tirer une balle. Si la thèse du suicide n'est certes, pas à éluder, on peut tout de même se demander pourquoi XDDL aurait traversé la France et mis en place un tel scénario, pour finalement mettre fin à ses jours, loin de sa famille...