C'est une nouvelle qui fait l'effet d'une bombe ce matin. Le rappeur français MHD - Mohamed Sylla, de son vrai nom - a été écroué jeudi 17 janvier, pour "homicide volontaire". Mis en examen depuis le mardi 15 janvier, il est accusé d'avoir participé au passage à tabac ayant entraîné la mort d'un homme de 23 ans.

Âgé de 24 ans, l'artiste conteste en tout cas toute implication dans cette affaire, a précisé son avocate, Me Élise Arfi. Les enquêteurs ont déclaré via un communiqué, que le véhicule de l'artiste a été utilisé par les individus identifiés comme les auteurs de cette attaque mortelle.

Cependant, son avocate a indiqué que la présence du jeune homme sur les lieux du crime n'était pourtant pas avérée. À l'égard de l'absence d'antécédents judiciaires et de ses garanties de représentation, cette dernière fera appel de son placement en détention provisoire.

Les faits remontent au mois de juillet 2018. Un jeune homme de 23 ans avait été pris à partie dans une rixe à Paris dans la nuit du 5 au 6. Il est décédé des suites de coups violents et d'une blessure à l'arme blanche. Trois autres personnes ont été mises en examen dans le cadre de cette affaire de meurtre.

Règlement de comptes

Loïc K. la victime, a eu le malheur de rencontrer ses agresseurs dans le 10e arrondissement de Paris, cette nuit du 5 juillet 2018. Selon une source proche de l'enquête, il s'agirait d'un règlement de comptes entre bandes de différents arrondissements, impliquant une quinzaine de personnes. Les suspects sont accusés d'être "descendus sur le Xe" avec la ferme intention d'en découdre.

Pourtant, les forces de police ont indiqué que la victime n'était pas connue de leurs services et ne feraient même pas partie d'un groupe rival.

L'affaire s'apparente plutôt à de la violence gratuite, déplore l’un des policiers chargés de l’enquête. Loïc K. a succombé sous les coups de pied, coups de poing, coups de crosse d'armes à poing et coups de couteau infligés par ses agresseurs. Les enquêteurs poursuivent leurs investigations et sont néanmoins persuadés de l'implication du rappeur dans cette affaire.

Précurseur de l'Afrotrap

Star montante du rap français, MHD s'est fait connaître du grand public en 2015 grâce à son fameux "Afro Trap partie 3". Pour la sortie de son second album "19", en septembre dernier, le jeune homme s'apprêtait à parcourir l'Europe puis les Etats-Unis pour sa nouvelle tournée.

Mis en examen depuis le 15 janvier, il a cependant été dans l'obligation de reporter ses différents concerts aux Pays-Bas et au Luxembourg notamment.

La présence du véhicule de Mr Sylla sur les lieux du crime, a interpellé les enquêteurs dès juillet 2018. Véhicule ayant été utilisé par les agresseurs de Loïc K, la nuit du meurtre. L’artiste s'était rapproché du juge d'instruction à l'époque, pour s'expliquer à ce sujet.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite