Le 22 avril dernier, Hollie Keller, une jeune maman de 28 ans, est morte sous les coups de son mari. Séparé depuis peu, Christopher Keller, n'a pas accepté qu'elle refasse sa vie avec un autre homme. Aujourd'hui, il est emprisonné à vie et doit purger une peine minimale de 20 ans, laissant ses enfants orphelins.

Le drame s'est déroulé à Powys, en Grande-Bretagne. Hollie et Christopher Kerrel étaient mariés depuis 5 ans et avaient trois enfants âgés de 3 à 6 ans.

Publicité
Publicité

La jeune femme avait quitté le domicile familial ne tolérant plus les violences de son mari. Pour autant, la mère de famille venait tous les jours rendre visite à ses trois enfants. Alors qu'elle avait entamé une relation avec un nouvel homme, Christopher Keller n'a pas supporté que sa femme lui échappe.

Elle s'était enfin décidée à le quitter. Hollie avait raconté à un ami que Christopher la faisait chanter. "Il a menacé de se tuer devant les enfants si elle le quittait un jour".

Dans un autre texto, la jeune femme écrit : "J'ai peur. Je ne veux blesser personne. Je sais que je dois le faire à un moment donné et je ne sais pas du tout comment il va réagir."

L'appel à l'aide d'Hollie avant sa mort

Le dimanche 22 avril, Hollie était dans la cuisine familiale quand Christopher est arrivé après s'être préparé une tasse de thé. Quelques minutes plus tard, la jeune femme envoie un SMS à sa sœur adoptive : "Il vient d'aller dans le hangar, il a un marteau".

Publicité

Bien que sa sœur lui ait répondu d'appeler la police immédiatement, le sort d'Hollie était déjà scellé. L'homme l'a d'abord frappée du côté droit de la tête, assommant de suite la jeune femme. Puis il l'a étranglée. D'après Christopher, il aura fallu dix minutes avant qu'Hollie ne rende son dernier souffle. Il a ensuite pris le temps de boire sa tasse de thé avant de nettoyer le sang de la jeune femme.

Une fois son crime commis, il a enveloppé le corps de son épouse dans des sacs plastiques, des draps et de vieux vêtements.

Il l'a ligotée, en position fœtale afin qu'elle soit plus facile à transporter, avant de rouler en direction d'une ferme pour y enterrer la jeune femme. Les enfants à l'arrière de la voiture, le corps d'Hollie dans le coffre.

L'homme a plaidé coupable

Christopher a déclaré la disparition de sa femme peu de temps après le meurtre. Il a prétexté qu'Hollie était partie avec toutes ses affaires et qu'il était inquiet pour elle. Un appel sur Facebook a été lancé afin que les gens se joignent à lui pour rechercher la jeune femme.

Publicité

Finalement, la police a retrouvé le corps d'Hollie 4 jours après le drame.

Après avoir nié les faits, Christopher a plaidé coupable devant le tribunal. D'après sa défense, l'homme souffrait de dépression au moment des faits et il serait aujourd'hui plein de remords. Quant à la mère de la victime, elle s'est adressée à Keller lors d'une déclaration : "À cause de vous, j'ai dû dire à mes petits-enfants que leur maman était morte et que leur papa était en prison parce qu'il l'avait blessée si mal qu'elle était morte."

Lire la suite