Le meurtre d'#Alexia daval et les aveux de son époux relancent le sujet des #violences conjugales. Selon des chiffres officiels, 110 femmes ont ainsi été tuées par leur compagnon, en France, en 2017. Des statistiques alarmantes, même si détecter les premiers signes d'un potentiel acte grave est difficile. Même les parents d'Alexia Daval, par la voix de leur avocat, ont annoncé qu'ils n'avaient « rien remarquer qui puisse les alarmer ». C'est d'ailleurs ce qui ressort aussi des statistiques : 63% des femmes tuées par leur conjoint n'ont pas déclarées de violences antérieures.

Les réseaux sociaux se mobilisent

Libérer un peu plus la parole de femmes victimes de coups de leur compagnon va donc devenir un enjeu majeur.

Comme cela a été le cas ces dernières semaines avec la fin du tabou autour des agressions et du harcèlement sexuel, les violences conjugales est un sujet qui va prendre tout son sens suite à l'affaire Daval. Sur les réseaux sociaux déjà, les hashtags et messages se sont multipliés dès mardi, suite aux aveux de Jonathann Daval, afin d'appeler les femmes victimes de violences à dénoncer leur compagnon avant qu'il ne soit trop tard. Plus que jamais, parler de ce sujet semble nécessaire. #couple