Alexia daval a donc été tuée par son époux. L'information est tombée mardi, en fin de journée, via un communiqué de l'AFP annonçant que Jonathann Daval était passé aux aveux. Me Schwerdorffer, avocat de ce dernier, s'est ensuite avancé devant la presse afin de donner plus d'informations. « Il l'a étranglée », a reconnu l'avocat, « mais il a dit que c'était un accident, qu'il ne voulait pas et il regrette ». Me Schwerdorffer a également précisé que son client n'avait pas mis le feu au corps d'Alexia Daval, et que son acte n'incluait pas la participation d'un éventuel complice. Pour rappel, Alexia Daval, 29 ans, était une employée de banque qui avait été retrouvée sans vie le 30 octobre dernier dans le bois d'Esmoulins, près de Gray, en Haute-Saône.

Son corps avait été retrouvé en partie brûlé. Deux jours plus tôt, c'est justement Jonathann Daval, son époux, qui avait signalé sa disparition aux autorités. Le mari avait expliqué que son épouse était allée courir, comme elle en a l'habitude, mais qu'elle n'avait ensuite plus donné signe de vie. La mort de cette jeune femme de 29 ans, très appréciée de la population du coin, avait suscité un véritable émoi dans la commune de Gray. Quelques jours après la découverte du corps sans vie d'Alexia Daval, environ 10 000 personnes s'étaient rassemblées pour se souvenir de la jeune femme. Ses parents étaient présents, mais aussi son mari, Jonathann Daval, qui n'avait pu contenir ses larmes, ni sa vive émotion. Personne ne savait alors que cet informaticien de 34 ans était en train de pleurer son crime, commis à l'insu de tous quelques jours plus tôt.

Top vidéos du jour

Même les parents d'Alexia Daval « n'avaient rien remarquer qui puisse les alarmer », a expliqué leur avocat sur l'antenne de BFMTV. L'émotion du grand public au moment de ces larmes a aujourd'hui laissé place à la colère, voire à la haine à l'encontre de Jonathann Daval, qui s'est notamment fortement exprimée sur les réseaux sociaux dès mardi.

Jonathann Daval mis en examen et placé en détention provisoire

Mais qu'est-ce qui a bien pu pousser cet homme à tuer son épouse ? A commettre l'irréparable ? Selon les premiers éléments dévoilés mardi soir, ce serait une dispute conjugale qui serait à l'origine de la mort d'Alexia Daval. Les avocats du mari avaient eux déjà évoqués un couple qui avait « des hauts et des bas », parlant même de la personnalité de la jeune femme, « écrasante » pour son époux. Des éléments dévoilés trois mois après les faits, les avocats de Jonathann Daval insistant tout de même sur le fait que leur client « n'a rien voulu cacher », assurant que cela avait permis d'aboutir à la vérité.

En revanche, toujours pas d'explication sur le fait que le corps d'Alexia Daval ait été retrouvé calciné. Son mari nie avoir mis le feu au corps. Pour rappel, la jeune femme avait été retrouvée en partie calcinée, mais aussi asphyxiée et victimes de coups. Mais, comme l'affirme Jonathann Daval [VIDEO], la mort a-t-elle été donnée involontairement ? Selon la procureure de Besançon, Edwige Roux-Morizot, qui s'est exprimée mardi soir, les éléments prouvent le contraire. C'est justement ce qui a poussé la procureure à annoncer la mise en examen de l'homme de 34 ans pour « Meurtre sur conjoint ». Edwige Roux-Morizot a également annoncé que Jonathann Daval avait été placé en détention provisoire et que « la préméditation n'a pas été retenue » à son encontre. De « l'accident » évoqué par Me Schwerdorffer, il semblerait plutôt que ce soit le coup de colère, le coup de folie, qui soit retenu par la justice. Un acte qui a coûté la vie à une jeune femme de 29 ans, tout en détruisant celle de son mari.