C'est un drame inquiétant qui s'est déroulé jeudi à DeBray en Floride. Grégory Ramos, un adolescent de 15 ans, appelle le 911 vendredi après-midi pour déclarer un cambriolage à son domicile. Des ordinateurs, une Playstation 4, un fusil et d'autres objets auraient été dérobés. Et ce n'est pas tout, le jeune homme raconte que sa mère a également disparu. Mais rapidement, les autorités en charge de l'enquête comprennent que tout ceci n'est qu'un macabre scénario.

Un meurtre de sang froid

Gail Cleavenger et son fils Grégory s'étaient disputés la veille au sujet de son échec scolaire.

Publicité

La mère âgée de 46 ans était furieuse à propos d'un "D" qu'il avait obtenu à l'école. Sans le savoir, cette altercation a signé l'arrêt de mort de Gail. Fou de rage, le jeune homme s'est introduit dans la chambre de sa mère vers minuit et a commencé à l'étrangler. Pensant qu'il l'avait tué, Grégory est parti chercher une brouette à l'arrière de la maison pour transporter le corps de sa mère. À son retour, il s'est alors rendu compte qu'elle respirait encore et l'a étranglée de nouveau. Il a déclaré qu'il lui avait fallu trente minutes pour tuer sa mère.

Ramos s'est ensuite dirigé, au volant de la fourgonnette familiale, vers Daytona Beach. En chemin, il fait finalement demi-tour pour récupérer une pelle et contacter deux de ses amis. Dylan Ceglarek et Brian Porras, âgés de 17 ans, ont d'abord aidé le jeune homme à cacher les objets électroniques pour faire croire à un cambriolage. Ils ont ensuite repris la route vers le terrain d'une église où ils ont enterré la mère de famille au petit matin, avant de se boire un soda.

Un jeune homme froid et calculateur

Mike Chitwood, le shérif du comté de Volusia, a dévoilé aux journalistes l'endroit exact où la mère de famille a été enterrée.

Publicité

"C'était son heure de briller" a-t-il déclaré. "Il est sorti de l'arrière de la voiture de police et a rebondi sur ses orteils, tellement excité de revenir ici pour reconstituer ce qui s'est passé."

Le détective qui a interrogé Grégory, a révélé que le jeune homme savait parfaitement ce qu'il faisait. Froid, calculateur et sans émotion, il était fier de ce qu'il avait fait. "Il voulait que je me rende sur les lieux du crime et que j'admire son travail". Chitwood a lui-même affirmé que Grégory était l'un des pires sociopathes qu'il ait rencontré de toute sa carrière.

Ce jeune homme, persuadé d'être doté d'une intelligence sans faille, a même indiqué qu'il méritait un Grammy pour sa performance lors de son appel au 911.

Grégory a été accusé de meurtre au premier degré, tandis que ses amis sont inculpés pour complicité. Les jeunes hommes devaient comparaître dimanche matin devant le juge du comté de Volusia.

Publicité