Samedi 12 janvier 2019, France 2 présentait la deuxième édition de son concours Direction Eurovision. Les téléspectateurs découvraient plusieurs candidats chanter une chanson qu'ils souhaitent représenter au concours de l'Eurovision qui se tiendra en Israël cette année.

Publicité
Publicité

Les premières demie-finales ont vu la jeune star de Youtube Bilal Hassani convaincre les spectateurs puisqu'il est arrivé en tête, suivi notamment par Chimène Badi. Les quatre premiers sont qualifiés pour la grande finale. Si Bilal peut être fier de lui, le jeune homme habitué à recevoir de nombreuses insultes pour son look androgyne a été une nouvelle fois pris pour cible par des tweets homophobes. Il a néanmoins pu compter sur le soutien de ses fans.

Bilal Hassani subit des critiques après son passage à Direction Eurovision
Bilal Hassani subit des critiques après son passage à Direction Eurovision

Une homophobie banalisée sur les réseaux

Bilal Hassani était le candidat qui a le plus fait parler sur les réseaux sociaux le soir de la diffusion en direct du concours. Malheureusement pour l'ancien candidat de The Voice qui est depuis une star de Youtube, beaucoup de critiques homophobes ont émergé. Des critiques d'une violence parfois inouï et totalement injustifiée, qui n'ont pas leur place dans un concours où seules la voix, la chanson et la prestance scénique devraient être commentées.

Publicité

Certains commentaires hors de propos ont choqué les internautes. "Avec la prolifération des Bilal Hassani and co, le combat que je vais devoir mener dans l'éducation de mon fils, c'est pas qu'il fasse des études mais qu'il décide de ne pas vouloir changer de sexe avant ses 12 ans". Des propos qui banalisent l'homosexualité et la transidentité. Or, être homosexuel ou vouloir changer de sexe n'est pas une lubie, ni un choix. C'est une tendance que les hommes et femmes découvrent lorsque s'éveille en eux leur intérêt pour la sexualité et l'amour.

Les fans de Bilal le défendent !

Heureusement pour le jeune chanteur, sa grosse communauté de fans s'en prennent à ses tweet homophobes jugés stupides et réducteurs : "j'ai voté Bilal avec le forfait de mes parents homophobes" ; "les hétéros qui veulent changer de pays car Bilal risque de représenter la France à l'Eurovision : Partez, personne ne vous retient" ; "Bilal est premier, je suis giga heureuse, il est en final" ; "qu'on aime ou pas le personnage, la voix, l'interprétation, la présence scénique, tout est là".

Publicité

Des propos encourageants qui contrastent avec la méchanceté d'une partie homophobe de twitter. En espérant que la joie de vivre de Bilal ne sera pas ternie par certaines critiques, mais que le jeune homme se concentrera plutôt sur les commentaires de ses fans. Une nouvelle preuve qu'il y a boire et à manger sur twitter.

Lire la suite