Jessica Thivenin partage son quotidien de femme enceinte depuis plusieurs semaines. Si elle a tenu à garder le secret pendant les trois premiers mois, elle se confie depuis à ses fans quotidiennement sur l'évolution de sa grossesse. Récemment, la candidate emblématique des Marseillais a dû se faire opérer. Elle souffrait de contractions prématurées qui auraient pu provoquer une fausse couche ou un accouchement précoce.

Depuis, la jolie blonde est alitée.

C'est souvent depuis son lit qu'elle partage son quotidien à Dubaï. Et récemment, c'est au sujet de sa crise d'angoisse qu'elle se confie. Jessica n'a jamais été maman et découvre donc ce qu'est la grossesse et se pose une multitude de questions. Et quand ce ne sont pas les questions qui l'angoissent, c'est l'attitude de son futur enfant.

"C'était l'angoisse totale"

Jessica débute sa vidéo Snapchat en expliquant qu'elle passe une bonne partie de sa journée à dormir : "Je fais que dormir, j'ai besoin de sommeil, de me reposer. Je me repose, j'écoute mon corps, je dors à n'importe qu'elle heure, peu importe. Et quand j'ai faim, je mange (rire)".

Elle en vient par la suite à parler d'une crise d'angoisse qu'elle a eue dans la soirée : "Hier, crise d'angoisse. Je vous jure, j'étais focalisée dessus, je ne sentais plus mon bébé bouger pendant très longtemps. Normalement, il bouge 50.000 fois par jour. Il met des coups, il fait des petits tours. Je le sens tout le temps, il est avec moi. Et là, pendant 7 / 8 heures - j'avais l'impression que c'était interminable - je ne le sentais plus bouger. C'était l'angoisse totale".

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité Les Marseillais

Jessica explique qu'elle ne "pensait qu'à ça". Elle dit avoir finalement réussi à s'endormir vers "3 heures du matin" avant de finalement le sentir bouger dans la nuit, et au réveil le matin. "Mais c'est ouf comme c'est flippant, qu'est-ce qu'on peut s'angoisser".

"On ne me juge pas, je n'ai jamais été maman !"

Jessica fait le choix, avec le recul, d'en rire, même si on imagine bien dans quel état elle devait se retrouver.

"Je suis allée sur internet, tu connais, google, tu connais, "mon bébé ne bouge plus" tu connais. Et je lisais" dit-elle en s'amusant de son propre comportement. "Thibault faisait que me dire "arrête de t'angoisser" mais je n'arrivais pas à penser à autre chose et il me disait "mais dors". Mais pour moi, c'était pas normal que mon bébé dorme autant. On ne me juge pas hein je n'ai jamais été maman donc je me pose des questions".

Enfin, elle conclut en rigolant de son futur comportement, du moins ce qu'elle imagine qu'elle sera quand le bébé arrivera : "quand le bébé sera là, ce sera horrible. Je vais vouloir regarder s'il dort, mettre la main devant tout le temps pour voir s'il respire, je vais être une tcharbé".

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite