Ce samedi 15 février, le chroniqueur Fabien Lecoeuvre a fait des révélations sulfureuses sur le plateau de l'émission "De quoi j'me mêle". Vous le savez peut-être déjà, Eric Naulleau qui a récemment été menacé en direct dans TPMP par Jean-Michel-Maire, présente désormais chaque samedi sur C8, l'émission "De quoi j'me mèle".

Ce samedi 15 février, l'animateur accueillait des invités très divers dont Isabelle Mergault, Saïd Taghmaoui ou encore le chroniqueur de TPMP, Fabien Lecoeuvre. Ce dernier est le biographe des stars, un chroniqueur et spécialiste de la variété française. Il est régulièrement invité sur les plateaux de télévision pour parler des artistes Johnny Hallyday, Renaud ou encore Claude François qu'il aurait selon lui, bien connu.

Une carrière sulfureuse avant TPMP

Ce samedi, c'est cette fois-ci pour parler de lui qu'il était l'invité. Dans le cadre de la promotion de son auto-biographie Une chanson dans la tête, il n'a d'ailleurs pas hésité à faire des révélations assez étonnantes. Lorsqu'il était encore étudiant, bien avant de côtoyer les stars, il aurait fait de la pornographie comme petit boulot.

Il aurait eu le conseil par le secrétaire de Brigitte Bardot, qui lui aurait suggéré, restant vague, de devenir acteur de "Romans-Photos" pour gagner sa vie. Celui-ci aurait manifestement oublié de préciser un léger détail, comme celui du style des photos.

"Quand ils ont commencé à me demander mes mensurations, je me suis dit que c'était curieux"

A l'époque ravi, Fabien Lecoeuvre arrive au casting, et un premier détail commence à l'interpeller : "Quand ils ont commencé à me demander mes mensurations, je me suis dis : ‘Tiens pour du roman-photo, c’est quand même curieux".

Après quelques tests pour vérifier sa bonne santé, le voilà embauché pour ce qu'il pense être des roman-photos à l'eau de rose.

Direction l'Angleterre pour son premier tournage.

Puis Fabien continue son récit sous les rires d'Enora Malgré, qui a récemment beaucoup fait parler d'elle pour avoir eu le courage de parler de sa grave maladie. [VIDEO]

Ces romans étaient « tellement crades, qu’ils étaient vendus dans des sachets »

Evidemment, si une fois sur place, il finit par comprendre qu'il s'agit de romans-photos pour adultes, celui-ci avoue que l'appât du gain avait tout de même un grand rôle à jouer.

En effet, quand ses amis de l'école s'attelaient à des jobs étudiants pour quelques francs, lui gagnait très bien sa vie pour son âge. A l'époque, c'était l'équivalent de 2286 euros le samedi et 3048 euros pour le week-end entier.

Il précise tout de même que si le salaire était intéressant, travailler les deux jours de suite n'était pas évident: "C'est un énorme travail, c'est plus difficile que les films parce qu'on fige l'instant", s'explique t-il. Il ajoute même, que ces romans étaient « tellement crades, qu’ils étaient vendus dans des sachets ».

117 tournages en 1 an et demi

Aujourd'hui à 61 ans, l'ancien harder en tire une leçon et donne ses petites astuces de hardeur à ses camarades de plateau : pour être "en pleine forme" il faut manger du Zan.

D'après lui, celui-ci augmenterait la pression artérielle. Contrairement au citron qui serait un régulateur de tension vous rendrait moins performant. Le chroniqueur de TPMP sait de quoi il parle puisqu'il aurait tourné dans 117 Romans-Photos en 1 an et demi.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!