Je ne suis pas certain que prendre la plume pour commenter ce qu'il se passe en France, en vaille vraiment la peine. France où es-tu ? Sublime tu le fus. Ravagée, décadente, insupportable, tu le deviens. Quel spectacle attristant, déprimant... les mots manquent et peut-être ont-ils finalement trop de noblesse pour que nous les utilisions à des fins si médiocres. Remarquez, on en est bien arrivé à râper de la truffe sur des hamburgers ! En France tout est possible ! Surtout le pire et particulièrement dans cette période d'élections. Depuis 1981, avènement inattendu et irrémédiable du dernier des pharaons, la gauche mine les fondements de la civilisation française. Pour amorcer la bombe il n'y avait pas mieux que ce monsieur au chapeau de feutre, grand séducteur, manipulateur, pétainiste de la première heure, mégalomane à souhait, procréateur illégal qui utilise les fonds publiques pour élever une progéniture bâtarde... tout un tableau. Franchement, la démocratie c'est formidable !

Les gentils organisateurs du plus grand club de copinage

Nous le savons tous: le recrutement des futurs nantis de la république se passe dans les murs d'un établissement hors d'âge (je ne reproche pas cet état à un Cognac), où l'on se formate aux bienfaits de la magouille entre potes. Cette "élite" présomptueuse, s'entraîne à fouler quotidiennement les tapis de soie de la royauté et certains s'arrêterons devant des miroirs sur lesquels ont glissé les silhouettes des Bourbon. Rêvant de destins dorés, plus rien ne peut venir freiner leurs ardeurs vénales.

Voter est-il vraiment utile ?

Cette année les partis ont pris soin de "s'acheter" une légitimité. Tous les gogos qui se sont précipités à l'élection du candidat du parti autorisé à se présenter à l'élection présidentielle, se sont même fendus du paiement d'un euro. Car oui les politiques ont plus d'un tour dans leur sac. Oui ils connaissent la fragilité d'une grande part du peuple. Oui ils sont manipulateurs et cyniques à souhait. Et enfin, oui ils contrôlent parfaitement les masses afin de servir leurs petits intérêts.

La démocratie... une arme à mettre en toutes les mains ?

On est en droit de se poser la question. Que savons-nous des réelles capacités d'analyse de certains citoyens ? Pourquoi ne pas prendre en considération le vote blanc si ce n'est dans le but non affirmé de ne pas voir chanceler les résidus de la cinquième république. Nous sommes en devoir de nous préparer à de grands changements car lorsque des citoyens tels que Fillon, alias "Mère Thérésa" pique dans le tronc de l'église, tout est possible. Si l'on ne peut plus compter sur les gens de foi, alors vers qui se tourner ? La Marine a le vent en poupe. Les portes de l'écluse sont grandes ouvertes ! Mais avant que le peuple soi-disant souverain ne décide qui va finir de l'achever, France, tu vas connaître des jours bien sombres. #Élections #Président de la République #François Fillon