Travail, laïcité, transition écologique, voile : tout sépare Hamon de Valls

On nous avait promis une bagarre terrible entre Valls le terrible et Hamon le gentil, rien de tout cela. Il n’y a pas eu de sang sur les murs. Camabadélis, Premier Secrétaire du PS, est passé par là.

On a eu affaire à un match de tennis, presque une finale de tournoi de grand chelem entre deux frères, insolents mais respectueux l’un de l’autre. En France, nous avions notre petite finale politique sur TF1/France 2/France Inter entre Valls et Hamon. Très vite, Hamon s’est imposé comme patron du tournoi avec une précision intellectuelle, technique, chiffrée sur tous les dossiers de la conversation.

Publicité
Publicité

Il a été celui qui a obligé Valls a joué en contre, en fond de cour, même si de temps en temps il montait au filet pour répondre à Hamon.

Hamon a été pédagogue et explicite. Il a surpris plusieurs téléspectateurs par son calme, sa précision, sa connaissance des dossiers, ce qui avait l’heur de surprendre Valls dont on pensait qu’il ne ferait qu’une bouchée d’Hamon, alias petit Ben. Que nous dit la conversation hier soir ?

  • Travail/révolution numérique/revenu universel.

Les analyses entre Hamon et Valls sont irréconciliables. Hamon estime que le salariat va disparaitre, pour Valls il va simplement muter et il faut préparer les salariés à cette mutation. Il est resté abstrait sur les aspects qualitatifs, quantitatifs et sur les modalités de financement des formations nouvelles. Pour Hamon, la révolution numérique va raréfier le travail, il faut s’y préparer.

Publicité

Le revenu universel est une des réponses à cette raréfaction du travail. Le revenu universel a été contesté par Valls, même si pour Hamon cela nécessite une réforme de la fiscalité et une expérimentation pour les 18/25 ans avant l’extension éventuelle à l’ensemble de la population.

  • Laïcité/voile/cohésion sociale

C’est la martingale politique de Valls, mais il n’a pas réussi à imposer ses vues à Hamon qui est resté sur une application stricte de la loi de 1905 avec une démonstration sur le contenu de la loi, de façon technique et organisée, laissant à Valls le choix uniquement de réagir sur un versant politique et médiatique qui s’appuie sur les travaux de la romancière Caroline Fourest et d’Elisabeth Badinter qui sont pour une laïcité sans concession. La question du voile a été traitée par Hamon comme ressortant d’une opinion et d’un comportement personnels de la part de femmes musulmanes. Il estime qu’il ne faut pas tout confondre entre asservissement et décision personnelle comme semblait le lui reprocher Valls.

Publicité

  • Transition écologique

Valls a mis en avant les résultats de la COP21 et du gouvernement en matière d’énergie renouvelable. Toutefois, il apparaissait comme très peu convaincant sur la maîtrise des enjeux énergétiques, même s’il a proposé la création d’un grand Ministère mêlant industrie et environnement. Pour Hamon, l’enjeu environnemental est fondamental car il y va de la santé des Français et surtout celle des générations futures.

  • Opérations extérieures

A la carte blanche proposée par les journalistes aux deux débatteurs, #Manuel Valls répond par un Erasmus pour les étudiants africains comme preuve de sa générosité. Pour Hamon, il faut valoriser les politiques culturelles et le statut des intermittents. Sur les opérations extérieures de la France, tous les deux sont d’accord pour renforcer les dépenses militaires que la France engage et engagera. La France doit reconfigurer son nouvel espace en matière de conception de la défense en tenant compte du Brexit et de la position de l'Allemagne.

Conclusion

Réconciliation ou non le 29 janvier au soir ? Hamon est pour car il a signé une charte, pour Valls c’est « oui, mais » en attendant les résultats du dimanche. Dans tous les cas, malgré les problèmes actuels de Fillon liés « aux doutes » concernant la rémunération de sa femme en tant qu’assistante parlementaire, le PS ne gagnera pas l’élection présidentielle, quel que soit le candidat, Hamon ou Valls. #Benoît Hamon #Élections