Publicité
Publicité
3

Depuis sa reprise en main en septembre dernier, #Emmanuel Macron ne lâche plus de points sur sa côte de popularité. Une tendance qui se poursuit en ce mois de novembre pour lui et son Premier ministre Édouard Philippe.

Il y a pourtant tout juste trois mois, le président Macron réussissait à battre le record de son très impopulaire prédécesseur François Hollande pour la même période de relevé d'indice. Mais depuis, le tout jeune Chef de l'État est revenu sur le front d'un terrain qu'il connaît bien, "convaincre du bien-fondé de ses actions". Aujourd'hui, un sondage Ondoxa révèle que le fondateur d'En Marche jouit de 45% d'opinions favorables, c'est un point de plus que lors de la mesure réalisée en octobre.

Publicité

Cette légère hausse de popularité tend à traduire et même à conforter l'idée d'une forme de bienveillance nourrie par les Français vis-à-vis du tout jeune président réformiste. Une façon peut-être de lui faire savoir qu'ils ne sont pas toujours d'accord avec son action, mais qu'ils ont compris que cela était nécessaire et même vital dans une certaine mesure.

Une volonté d'agir au-delà de la popularité

Les Français l'ont bien compris avec le projet de loi de finances pour 2018, le Gouvernement d'Édouard Philippe a déposé une philosophie de l'efficacité et du pragmatisme qui transcende le politique. On ne fait pas machine arrière pour chercher à plaire de façon ponctuelle à quelques-uns, mais on joue sur l'amélioration à moyen et long terme du niveau de vie des Français. Les mécontents, on les assume sans pour autant les négliger.

Publicité

Pour l'ancien LR Édouard Philippe [VIDEO], ce sont donc 46% de Français qui trouvent qu'il est un bon Premier ministre. Le Chef du Gouvernement connaît lui aussi une progression d'un point dans l'opinion publique. Un état de grâce que l'Exécutif compte bien exploiter pour mener jusqu'au bout ses transformations.

Un regain de popularité dans la classe politique

Si 62% des personnes interrogées se disent choquées du cumul de postes exercés par le secretaire d'Etat en charge des relations avec le Parlement, Christophe Castaner, nouvellement élu délégué général de La République En Marche [VIDEO], l'opinion publique se trouve une meilleure estime des personnalités politiques.

Ainsi, Nicolas Hulot garde la première position des personnalités préférées des Français avec 44% (+1) d'opinions favorables. Il est suivi par le ministre des affaires étrangères et de l'Europe, Jean-Yves Le Drian, à 31% (+5). Considéré comme le premier opposant à Macron, Jean-Luc Mélenchon ferme lui la marche avec 27% (+1) d'opinions favorables. #Édouard Philippe #popularité