En France, ils sont près de 4.5 millions à la fêter, près de 46 millions en Europe, et près d'un milliard dans le monde : c'est la fête de fin du jeûne, l'Aïd el-Fitr. En règle générale, il est de coutume, ce soir-là, de se réunir en famille et entre amis pour fêter la fraternité, la réconciliation et le pardon. Ainsi, chacun s'active toute la journée pour préparer de délicieux repas, des gâteaux, du thé, à consommer avec un maximum de monde le soir venu. S'il n'est pas possible de réunir toute la famille en un seul lieu, on passe des coups de fil pendant toute la soirée, on envoie des cadeaux ou de l'argent, etc. Certains vont même jusqu'à prendre de bonnes résolutions, méditant sur leur attitude de l'année passée.

Publicité
Publicité

Prières et aumône

Le soir de l'Aïd est surtout un moment de prières dans toutes les mosquées, un moment de remerciement à Dieu. Mais, avant cela, les musulmans doivent faire l'aumône de fin du ramadan aux nécessiteux, en argent ou en nourriture. Le soir de la fin du ramadan étant sacré, les fidèles doivent se laver intégralement avant de se rendre à la mosquée pour prier : ce sont des ablutions de fin de jeûne. Elles se font chez les chiites comme chez les sunnites. Bref, la foi et la charité sont au coeur de cet événement, elles sont deux vertus fondamentales, comme chez les chrétiens. #fête #Islam #Religion