Le journaliste Daniel Riolo n'a pas sa langue dans la poche. Spécialiste du #PSG, il vient de publier une déclaration afin de s'opposer à l'arrivée d'un joueur star. Après le transfert historique de Neymar, le club parisien compte un effectif pléthorique et, pour le journaliste officiant pour RMC Sport, Paris ne doit pas faire signer ce jeune espoir : Kylian Mbappé. Un avis bien tranché qui risque de troubler un grand nombre de supporter désireux de voir le monégasque porter la tunique bleu nuit de la capitale.

"Plus les jours passent, plus je me dis que Paris doit lâcher le dossier Mbappé. Mieux, je crois aussi qu’il est préférable pour le joueur de rester dans son club. L’affaire est en train de devenir très compliquée. Trop même. D’abord, il est quand même curieux de noter que le PSG et Mbappé sont d’accord, mais que dans le même temps, aucune offre concrète n’a encore été formulée. Au début de l’été, le PSG voulait frapper fort. Si on grossit le trait, on peut dire qu’il voulait se venger sur le marché de ce que le Barça et Monaco avaient fait sur le terrain.", déclare t-il en ouverture de chronique.

Publicité
Publicité

Ainsi, le spécialiste foot suggère au club parisien de ne pas faire preuve de fierté mal placée dans ce dossier. Il fait le portrait d'une équipe meurtrie [VIDEO](probablement par la terrible élimination en Champions League) choisissant désormais la manière forte.

PSG : pour Riolo, la priorité n'est pas l'attaque

Dans cette affaire, le journaliste dénonce l'obsession du club à vouloir faire signer un joueur pour marquer les esprits au détriment d'un véritable plan de jeu. Se montrant constructif, il désigne un chantier bien plus prioritaire que le secteur offensif déjà surchargé. "Que le PSG soit méchant, dur sur le terrain, pas que sur le marché. Il y a donc plein de raisons, bonnes ou moins, qui devraient pousser Paris à lâcher Mbappé [...] Que le PSG aille recruter ailleurs. Le temps passe et il va bien falloir recruter un bon joueur au milieu. Ça, c’est un dossier urgent. Paris a réussi un gros coup cet été, il doit maintenant ajuster son effectif et sortir vite la tête du #Mercato pour éviter un "panic buying" fin août…", conclu t-il.

Publicité

Il est difficile de contredire le point de vue de Daniel Riolo tant le club dispose de solutions en attaque. Pas moins de 10 joueurs sont actuellement en concurrence et certains d'entre eux, les plus jeunes en tête, pourraient perdre patience [VIDEO] à force de cirer le banc (Lo Cleso, Guedes, etc). Bien que la voix du journaliste compte dans la capitale, pas sûr pour autant qu'il sera entendu dans le brouhaha de ce mercato complètement fou... #Mbappé