Publicité
Publicité

Il pleuvait ce jour-là. C'était un dimanche du mois de juin, en 1992. #Neymar da Silva Senior, footballeur professionnel évoluant en deuxième division brésilienne, se rend après un match chez des amis à Santos, accompagné de sa femme et de son fils de quatre mois, Neymar Junior. Le nourrisson, fermement attaché à l'arrière du véhicule rouge, dort à poing fermés pendant que la famille Neymar sillonne des routes de montagne. Le paysage, habituellement majestueux, est terni par la brume et la pluie dont les gouttes tamponnent nerveusement la vitre de l'auto sans qu'aucune ne parvienne à un autre sort qu'une agonie dégoulinante le long du pare-brise.

Publicité

Mais soudain, tout bascule. Sur cette voie à double sens, un véhicule se déporte dangereusement du côté de celui encombré par la famille Neymar, en se dirigeant droit sur eux. Neymar Senior, malgré une tentative désespérée, ne peut éviter la collision. Le choc est violent. Le chauffard percute l'avant gauche de la voiture de l'humble footballeur, qui, dans la confusion, hurle à sa femme que sa dernière heure est arrivée. Sérieusement blessé à la jambe et au bassin, il n'a besoin que d'une fraction de seconde pour prendre conscience que son enfant de quatre mois est au mieux pris au piège à l'arrière du véhicule, au pire éjecté de celui-ci. Mais il a beau chercher, il ne le voit pas. Il n'est pas là. Il le croit mort, et ne ressent plus la douleur physique tant l'épouvante et le désespoir d'avoir perdu le miracle de sa vie le tiraillent.

Publicité

Le couple se met à prier comme un seul homme, sans relâche. Neymar Senior conjure son Dieu de le prendre lui plutôt que son bébé. La voiture tient en équilibre au bord d'une falaise, suspendue juste au-dessus d'un ruisseau. Soudain, le miracle se produit. Le couple s'aperçoit que dans le choc, leur enfant a glissé sous le siège sans être projeté à l'extérieur grâce à sa ceinture de sécurité. C'est la délivrance pour les Neymar [VIDEO]. Le nourrisson est couvert de sang en raison d'un bris de glace mais il est vivant, bien vivant.

Papa Neymar, entraîneur exigent et homme d'affaire intraitable

On connait l'implication du père de Neymar dans la carrière de son fils. Omniprésent lors du transfert du siècle au #PSG cet été, il est présent sur tous les fronts et ne néglige aucun détail depuis le début de la carrière de la star. Il a poussé son fils vers l'excellence, visant la perfection dans chaque geste, lui en demandant toujours plus. Et c'est sûrement cela qui a fait la différence.

Publicité

Au-delà de l'aspect sportif, il n'hésite pas non plus à intervenir dans les dossiers financiers parfois sulfureux de l'attaquant de la Seleçao. Le président du club de Santos Luis Alvaro disait : " Le père de Neymar devrait être ministre des finances " en évoquant ses capacités à faire de l'argent. Celui qui n'était qu'un joueur de #Football insignifiant, puis un modeste mécanicien auto se retrouve aujourd'hui à administrer un empire, s'entourant des meilleurs avocats, des meilleurs conseillers et experts en marketing. Neymar Senior reste un personnage décrié, sur lequel pèsent des soupçons d'évasion fiscale. En toute logique, ce dernier a certainement joué un grand rôle dans la venue de la star au PSG [VIDEO].