Ce jeudi 9 novembre, NT1 a diffusé en première partie de soirée la dixième émission hebdomadaire éliminatoire de la saison 11 de Secret Story. Un prime au cours duquel les candidats encore en lice ont procédé à leurs nominations mutuelles, suite auxquelles Shirley et Alain ont été placés sur la sellette aux côtés de Jordan déjà nominé "à vie" antérieurement. Mais c'était compter sans Laura qui, en regagnant la maison principale après avoir séjourné dans la tour de contrôle, est entrée en possession d'une carte "Switch" lui permettant de troquer un nominé contre un autre.

Ayant visionné des images compromettantes sur quelques candidats l'ayant crue éliminée en pleine semaine, la brune au fort tempérament a décidé de remplacer le nom de son nouvel amant Alain par celui de Noré, scellant au passage les nominations définitives ayant accordé près d'une heure au public pour rendre son verdict.

Publicité
Publicité

Initialement, celui-ci s'attendait à une élimination de Shirley face à Jordan et Noré, compte tenu de sa dernière place au sein du plus récent classement des candidats par cote de popularité établi par le site web Secret Estimations.

Pourtant, le dénouement de cet hebdomadaire en a surpris plus d'un. Quel ne fut pas leur étonnement de voir la jeune blonde finalement réintégrer le campus, et en premier de surcroît, avant d'assister au départ de Jordan face à Noré ! Mais le comble de la surprise a été atteint lorsque les pourcentages récoltés par chaque nominé ont été dévoilés : en effet, Shirley a obtenu avec 70,5 % une avance spectaculaire sur Noré et Jordan qui n'en ont respectivement reçu que 19,4 % et 10,1 % !

Des internautes crient au trucage

Il n'en fallait pas plus pour que de multiples téléspectateurs (notamment au sein du collectif d'admirateurs de Kamila et Noré) suspectent la production d'avoir manigancé les suffrages, arguant que Shirley était jusque-là assez mal-aimée du public à l'instar des deux autres "nouveaux" candidats évincés précédemment : Cassandre et Benjamin.

Publicité

Il est effectivement indéniable que ces participants à part entière chargés d'assurer la protection des secrets du restant des habitants tendent à pâtir de ce statut particulier, susceptible de fausser le jeu selon divers internautes.

Des explications plus plausibles existent

L'hypothèse du trucage des votes envoyés aux candidats de Secret Story est devenue monnaie courante ces dernières années, bien que la production du programme emblématique se soit toujours défendue de s'adonner à cette pratique déloyale.

Publicité

Pourtant, force est de reconnaître qu'il est souvent aisé, pour qui sait réfléchir, de trouver des explications plus rationnelles que cette idée reçue, et le résultat des plus récents suffrages de cette saison n'échappe pas à la règle.

Dès le lancement de ces derniers, une pléthore de supporters de Laura, Alain et Shirley ont décidé de faire alliance en lançant le hashtag #votezshirley sur Twitter. Bien entendu, il s'agissait d'une stratégie visant à éjecter soit Jordan, soit Noré, dans la mesure où cette communauté ne supportait plus les deux candidats en question dont la cote de popularité s'enlisait. Comprenez que nombre d'entre eux n'ont pas repêché Shirley par pleine adhésion, bien que la faible estime du public à son égard ne reflétait aucune haine notable.

Ce stratagème de leur part a manifestement fonctionné au-delà de leurs espérances, à tel point que la Toile l'a même qualifié de "troll" organisé. On peut également supposer que certains fans de Jordan, Kamila et Noré aient pu renoncer à prendre part aux votes, estimant éventuellement que leurs candidats favoris allaient être crédités de suffisamment de voix pour n'avoir rien à craindre... à tort, comme en témoigne l'issue du prime !

On notera enfin que le départ de l'huissier de justice Maître Moya au profit de la SCP de Simonin [VIDEO] n'a en aucun cas favorisé ces scores pour le moins impressionnants puisque, contrairement aux soupçons que partagent plusieurs internautes, cela ne relève pas d'une volonté de la production de trafiquer les suffrages mais d'un changement de législation et de contrat.

Et vous, estimez-vous que les dernières accusations de manigance des votes sont infondées ? #2017 #SS11