Le siège du Comité Miss France, qui se trouve dans le même immeuble où vit Geneviève de Fontenay, a été cambriolé, dans la nuit de mardi à mercredi. La dame au chapeau a annoncé la nouvelle dans un communiqué de presse relayé sur Facebook. Elle a decrit ce cambriolage comme ètant "un coup au coeur, un choc".

Une quarantaine de robes dérobées

Dans l'appartement, Geneviève de Fontenay a alors découvert "tous les portants vides". Une quarantaine de robes, portées durant les élections Miss France [VIDEO] au fil des années, ont été dérobées. Parmi elles, se trouvait la robe de la victoire de Sonia Rolland. Désormais actrice et réalisatrice, elle avait obtenu la prestigieuse couronne du concours de beauté en 2000, à l'âge de 18 ans.

Les robes disparues devaient être rendues aux anciennes Miss. C'est le cas de Sonia Rolland qui devait récupérer la sienne d'ici quelques jours. Geneviève de Fontenay a également annoncé sur Europe 1 que certaines robes étaient destinées à Emmaüs, qu'elle aurait souhaité offrir pour la bonne cause.

Seules les robes ont disparues

Interviewée sur Europe 1, Geneviève de Fontenay explique avoir décidé de ne pas porter plainte. Elle a indiqué également que d'autres accessoires se trouvaient dans la même pièce que les robes, comme "des chapeaux et des chaussures", mais que ceux-ci n'ont pas été dérobés, a-t-elle ainsi relaté.

Aucune effraction constatée

Geneviève de Fontenay a confié à Femme Actuelle que rien n'avait été fracturé, ce qui l'a amené à penser que la personne responsable du cambriolage connaissait bien ses habitudes et sa vie.

"J'en déduis donc que le voleur était parfaitement au courant [...] Il me connaît bien, c'est sûr", a souligné la dame chapeau.

En charge du siège historique du Comité Miss France

Bien qu'elle ait quitté la société Miss France en 2010, Geneviève de Fontenay demeure toujours en charge du siège historique du comité Miss France, qui se situe dans l'immeuble où elle vit, à Saint-Cloud. La dame au chapeau avait rompu son lien historique avec le concours de beauté suite à un désaccord avec Endemol. La société de production avait racheté certains droits d'exploitation du titre en 2007.

Geneviève de Fontenay [VIDEO] n'avait pas totalement tourné la page Miss France, donc, puisqu'elle gardait précieusement sa collection de robes, symbolisant le "souvenir de bonnes années", comme elle l' a raconté sur les ones de Europe 1.