L’épidémie de Covid-19 continue d’occuper une place prépondérante dans l’actualité du pays et de nombreuses discussions de l’opinion publique. Nos politiques ne sont pas épargnés par ce virus et évidemment leur moindre incartade peut rapidement devenir un sujet polémique avec la force des réseaux sociaux.

Jean Castex doit être testé

C’est une situation vécue ce mardi 8 septembre par le Premier ministre Jean Castex, qui doit subir un test de dépistage du Covid-19 très prochainement. Un test préventif parce qu’il a été en contact avec Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, testé positif au nouveau Coronavirus.

Emmanuel Macron testé négatif

De son côté, Emmanuel Macron a tenu a rassuré ses concitoyens, le Président a été testé négatif après ses voyages en Irak et au Liban. ‘Je reviens du Liban et d’Irak, je suis le protocole, j’ai subi un test PCR hier’.

Par test PCR, le président veut parler du fameux Reverse Transcriptase-PCR pour "Transcriptase inverse-Réaction en Chaîne par Polymérase. Des test utilisés pour le diagnostic et potentiellement pour le dépistage de l’infection COVID-19. Ils se réalisent par voie nasale.

Le Président oublie les gestes barrières

Mais lors de son déplacement à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme, le président de la République a été rattrapé par la nature des évènements.

Lors d’un échange avec un lycée professionnel auvergnat sensé promouvoir l’égalité des chances, Emmanuel Macron a été pris d’une quinte de toux en plein discours. Le président a alors été contraint de toussé plusieurs fois dans son masque, jusqu'à retirer sa protection quelques instants. On le voit alors dans les images filmées par les journalistes présents, toussé à nouveau dans sa main avant de prendre un verre d’eau et de remettre rapidement son masque sur le visage.

Il s'est alors rapidement expliqué devant son auditoire : ‘Je vais mettre un masque plus léger parce que j'ai dû absorber un truc du masque’.

Débat sur le port du masque généralisé

Cette scène intervient en plein débat sur le port du masque.

Rappelons que la maire EELV de la ville de Strasbourg, Jeanne Barseghian, a demandé à la préféte du Bas-Rhin de ne pas imposer le port du masque généralisé notamment 'lors de la pratique d’activités de de plein air, dans les parcs et les jardins. Une requête rejetée par le tribunal administratif de Strasbourg mais qui a tout de même été validée, en partie, par le Conseil d’État.

Dans le monde d’autres mouvements sont nés pour refuser ces mesures sanitaires supplémentaires notamment en Allemagne où des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés contre le port du masque.

Le Président a donc malgré lui omis de respecter les fameux gestes barrières prônés par les autorités sanitaires du pays.

Des consignes également rappelés par le ministère de la Santé :’il ne faut pas tousser dans son masque, mais l’enlever, tousser dans son coude, puis le remettre’.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!