Le président américain Donald Trump et un certain nombre de dirigeants latino-américains ont d'abord offert leur soutien au Mexique, après ce tremblement de terre de 7,1 sur l'échelle de Richter. Côté américain, Barack Obama, ancien président des Etats-Unis, a offert ses condoléances. « Une pensée pour nos voisins au Mexique et tous nos amis mexicains-américains ce soir. Prenez soin de vous et un grand câlin à vous tous », a tweeté l'ancien occupant de la Maison Blanche, avec une deuxième phrase en espagnol.

Le soutien de François Hollande

Ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson a offert « mes plus sincères condoléances pour les victimes du tremblement de terre #Mexico et leurs proches.

Le Royaume-Uni est prêt à aider nos amis mexicains en ce moment difficile ». Président du Venezuela, Nicolas Maduro a exprimé « toute notre solidarité avec #Mexique en cette heure si douloureuse ... Force Mexique ... Le Venezuela est prêt pour la Solidarité chrétienne et amoureuse ». Alors qu'Emmanuel Macron n'avait toujours pas réagi mercredi matin, l'ancien président François Hollande [VIDEO] a tweeté : « Terrible drame à Mexico, 32 ans après le Séisme meurtrier de 1985. J'exprime toute ma solidarité au peuple mexicain ».