Selon l'organe de presse sud-coréen Donga Ilbo, les services de renseignements des Etats-Unis et de la Corée du Sud auraient remarqué la préparation d'un nouveau lancement de missile par la Corée du Nord. Ce sont des images satellites qui leur ont permis de tirer ces conclusions. Le missile en question pourrait être un Hwasong-14 capable d'atteindre l'Alaska, un Hwasong-12 que Pyongyang a déjà menacé de tirer sur l'île américaine de Guam, au milieu de l'océan Pacifique, ou un Hwasong-13 destiné à frapper la Californie et l'ouest des Etats-Unis.

Depuis l'essai d'une bombe H [VIDEO] réalisé par la Corée du Nord il y a quelques mois, les tensions sont vives autour de la péninsule coréenne.

Les deux dirigeants Donald Trump et Kim Jong-un ne cessent de s'invectiver par déclarations interposées [VIDEO]. Quand Washington traite le leader nord-coréen "d'homme-fusée embarqué dans une mission suicide", Pyongyang répond en promettant de "discipliner" son ennemi "par le feu".

Donald Trump a récemment indiqué sur son compte Twitter qu'aucune négociation n'était visiblement possible avec la Corée du Nord. Il promet que son pays est désormais prêt à "faire le nécessaire". Mais on ignore encore ce que signifie cette phrase...