Signé Daesh [VIDEO]. Le groupe Etat islamique a en effet revendiqué l'#Attaque à la bombe artisanale qui a fait 18 blessés mercredi à #Saint-Pétersbourg. « C'était une attaque terroriste », a de son côté confirmé le président russe Vladimir Poutine. Preuve que le groupe Etat islamique continue d'oeuvrer dans de nombreux pays et d'attaquer des cibles très diverses. Cette fois, il s'agissait d'un marché et ce sont donc des civils qui ont été pris pour cilble. L'attaque n'a heureusement fait aucun mort, ce dont s'est félicité le président russe, Vladimir Poutine.

Poutine réclame l'aide des États-Unis

Déterminé sur le sujet, Vladimir Poutine a cependant appelé à la nécessité de se montrer ferme et d'abattre les terroristes sur le champ lorsque la situation l'exige.

Ce n'est pas la première fois que Saint-Pétersbourg, ville du président russe, est touchée par le terrorisme. En avril dernier, un attentat [VIDEO] suicide dans le métro avait fait pas moins de 11 morts et plus de 50 blessés. Vladimir Poutine a d'ailleurs appelé au soutien des États-Unis sur la question de la lutte contre le terrorisme. Donald Trump a d'ores et déjà déclaré que son pays est un acteur majeur de la lutte contre le terrorisme. #Russie